Français | عربي | English

Accueil > Grandes Figures de l’Islam > Les Compagnons du Prophète > Al-`Abbâs Ibn `Abd Al-Muttalib

Al-`Abbâs Ibn `Abd Al-Muttalib

l’oncle du Prophète

lundi 22 mai 2000

Son nom : Al-`Abbâs Ibn `Abd Al-Muttalib Ibn Hâshim Ibn `Abd Manâf, le Quraïshite, le Hashémite.

Il est l’oncle du Prophète Muhammad et son aîné de deux ans.

Enfant, il se perdit. Sa mère, Natîlah Bint Janâb Ibn Kalb, voua alors de couvrir la Ka`bah de soie si elle le retrouvait. Elle fut ainsi la première à couvrir la Ka`bah de cette étoffe.

Il assista à l’alliance de la `Aqabah avec les Ansârs sans être lui-même musulman.

Il participa contre son gré à la bataille de Badr dans le camp des païens et fut capturé. A l’issue de la bataille, il racheta sa liberté ainsi que celle de son neveu `Aqîl Ibn Abî Tâlib et retourna à la Mecque.

On dit qu’il se convertit par la suite et tut sa conversion. Ensuite, il se mit à envoyer au Prophète les nouvelles. Il émigra à Médine un peu avant la conquête de la Mecque.

Il assista à la prise de la Mecque et tint sa position fermement le jour de Hunayn.
Le Prophète dit à son égard : "Celui qui nuit à Al-`Abbâs me nuit car l’oncle est le frère du père." (narré dans le recueil d’At-Tirmidhî)
Il transmit quelques hadîths du Prophète qui furent transmis par ses enfants et par `Âmir Ibn Sa`d ainsi que Al-Ahnaf Ibn Qays, Abdullâh Ibn Al-Hârith et d’autres.

Ibn Al-Musîb narre que Sa`d dit : "Nous étions avec le Prophète quand nous vîmes venir Al-`Abbâs, le Prophète dit : Voici Al-`Abbâs, l’homme le plus généreux de Quraysh et le plus soigneux des liens familiaux. (narré dans le recueil d’An-Nasâ’î)

Dans la biographie d’Abû Sufyân Ibn Al-Hârith Ibn `Abdel Muttalib, Al-Baghawî narre par une chaîne de transmission remontant à Ash-Shu`abî disant que Abû Hayâj dit que Abû Sufyân Ibn Al-Hârith dit que son père relate que "Al-`Abbâs était l’homme le plus cher au coeur du Prophète -Que la Paix de Dieu et Sa Bénédiction soient sur lui- et que les compagnons du prophète reconnaissaient sa valeur et le consultaient et suivaient ses conseils. Il décéda à Médine aux alentours du mois de rajab ou ramadan de l’an 32. Il était un grand, bel homme, blanc de peau."

P.-S.

[1] Pour la rédaction de cette page, nous nous sommes servis de la version électronique du classique Al-Isâbah fî Tamyîz As-Sahâbah de l’Imâm Ibn Hajar Al-`Asqalânî. Il est possible de télécharger cet ouvrage gratuitement sur le site d’Al-Muhaddith.

[2] Pour plus d’information en arabe sur cet épisode de l’alliance de la `Aqabah, consulter en ligne Sîrat Ibn Hishâm.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.