Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Culte > Prière > Conduite à suivre lorsqu’on pense que notre prière ne sera pas (...)

Conduite à suivre lorsqu’on pense que notre prière ne sera pas acceptée

vendredi 4 mars 2005

Question

Que faire lorsque l’on croit que notre prière (salah) n’est pas acceptée par Allâh - Exalté soit-Il ? Dans le cas où l’on pense qu’on aurait pu mieux l’accomplir par exemple, peut-on la refaire ou est-ce inutile ?

Réponse du Sheikh Muhammad Al-Mukhtâr Ash-Shanqiti

Il y a une différence entre l’aspect technique et l’acceptation de la prière. Si celle-ci est accomplie correctement, techniquement parlant, et dans l’ordre stipulé par le Prophète - paix et bénédictions sur lui -, alors on n’a pas à la recommencer, même si l’on pense qu’on aurait pu mieux faire.

L’acceptation de la prière par Allâh - Exalté soit-Il - est du domaine de l’invisible et ne peut être connue. Cependant, s’il y a un manquement qui n’invalide pas la prière, alors les nawâfil [1] et les sunan (prières surérogatoires) permettront d’y remédier.

Et Allâh Le Tout Puissant sait mieux.

P.-S.

Traduit de l’anglais du site islamonline.net.

Notes

[1Le terme nawâfil, pluriel de nâfilah, désigne ici les prières surérogatoires d’initiative personnelle. NdT.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.