Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Culte > Prière > Sheikh `Atiyyah Saqr > Dire « Sadaqa Allâhu-l-`Adhîm » à l’issue de la lecture du Coran

Dire « Sadaqa Allâhu-l-`Adhîm » à l’issue de la lecture du Coran

mercredi 17 août 2005

Question

Est-ce que dire « Sadaqa Allâhu-l-`Adhîm » [1] après la récitation du Coran pendant la prière est une innovation religieuse blâmable (bid`ah) ?

Réponse de Sheikh `Atiyyah Saqr

Dire « Sadaqa Allâhu-l-`Adhîm » après la récitation du Coran ou son audition n’est pas une innovation religieuse blâmable (bid`ah) pour les raisons suivantes :

  1. Aucune preuve n’a été rapportée pour l’interdire.
  2. C’est une forme de mention d’Allâh (dhikr), ce qui est recommandé à tout moment.
  3. Certains savants ont parlé du mérite de prononcer cette expression et l’ont considérée parmi les étiquettes de la récitation coranique. Ils soutiennent même que son usage durant la prière rituelle ne l’annule pas.
  4. Cette expression, ainsi que d’autres du même type, sont mentionnées dans le Coran : « Dis : "C’est Allâh qui dit la vérité (Sadaqa Allâhu). Suivez donc la religion d’Abraham, Musulman droit. Et il n’était point du nombre des associateurs". » [2] « Et quand les croyants virent les coalisés, ils dirent : "Voilà ce qu’Allâh et Son Messager nous avaient promis ; et Allâh et Son Messager disaient la vérité (wa Sadaqa Allâhu wa Rasûluh)". Et cela ne fit que croître leur foi et leur soumission » [3]

Dans la préface de son Exégèse, Al-Qurtubî cita Al-Hakîm At-Tirmidhî qui a compté parmi les règles de bienséance de la récitation du Coran le fait de dire à la fin de la lecture, « Véridiques sont les paroles d’Allâh — Exalté soit-Il —. » ou d’autres expressions similaires attestant de la véracité de tout ce qu’Allâh dit (dans le Coran), et témoignant que le Messager — paix et bénédictions de Dieu sur lui — a transmis le Message à l’humanité. On dira par exemple : « Allâh a dit la vérité et Son honorable Messager l’a transmise » et ensuite le confirmer en disant : « Seigneur, Tu as dit la vérité. Tu l’a envoyée à Tes Messagers, et nous sommes témoins qu’elle est vraie. Ô Allâh, compte nous parmi les témoins de la vérité ». Ensuite, il convient que celui qui récite fasse des invocations comme il l’entend.

Dans le livre Fiqh Al-MadhÂhib Al-Arba`ah (« La Jurisprudence des Quatre Écoles »), édition du Ministère Égyptien des Awqâf, il est dit : « Si l’on prononce une invocation telle que “ Sadaqa Allâhu-l-`Adhîm ” à l’issue de la récitation, cela n’annule pas la prière rituelle si l’intention est de glorifier Allâh, ou de Le mentionner. Les Shâfi`ites soutiennent que la prière n’est pas du tout invalidée en prononçant ces mots. »

Ceci étant dit, je me demande comment certaines personnes osent considérer le fait de dire « Sadaqa Allâhu-l-`Adhîm » après la récitation du Coran comme une innovation religieuse blâmable (bid`ah). Nous devrions être plus prudents lorsque nous donnons des avis juridiques, car Dieu a dit : « Et ne dîtes pas, conformément aux mensonges proférés par vos langues : "Ceci est licite, et cela est illicite", pour forger le mensonge contre Allâh. Certes, ceux qui forgent le mensonge contre Allâh ne réussiront pas. » [4]

Et Dieu est le plus savant.

P.-S.

Traduit de l’anglais du site islamonline.net

Notes

[1« Sadaqa Allâhu-l-`Adhîm » signifie « Dieu le Majestueux dit vrai ». Certains savants incluent cette expression dans les règles de bienséance à observer lors de la lecture du Coran. C’est pourquoi elle est largement usitée par les grands récitateurs de Coran. NdT.

[2Sourate 3, Al `Imrân, La famille d’Amram, verset 95.

[3Sourate 33, Al-Ahzâb, Les Coalisés, verset 22.

[4Sourate 16, An-Nahl, Les Abeilles, verset 116.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2018. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.