Français | عربي | English

Accueil > Grandes Figures de l’Islam > Les Grands Imâms du Passé > L’Imâm Ibn Hajar Al-`Asqalânî

L’Imâm Ibn Hajar Al-`Asqalânî

L’Emir des Croyants en Hadîth

dimanche 20 août 2000

Le célèbre Imâm, l’érudit, le grand savant du Hadîth, Abû Al-Fadl, Shihâbuddîn Ahmad Ibn `Ali Ibn Muhammad Ibn Muhammad Ibn Ahmad Al-Kinânî Ash-Shâfi`î Ibn Hajar Al-`Asqalânî Al-Hafidh est connu sous le nom de Ibn Hajar Al-`Asqalânî. Il grandit en Égypte où il naquit le 10 du mois de Sha`bân 773 A.H. Il mémorisa le Noble Coran à l’âge de neuf ans et apprit par cœur de nombreux grands ouvrages tels que Al-Hawî et Mukhtasar Ibn Al-Hâjib. Il fut attiré par les nobles sciences du Hadîth et partit à la recherche de la science auprès de savants en Égypte, en Syrie et en Arabie. Il accompagna Zayn Ad-Dîn Al-`Irâqî pendant dix ans. Il fut également un disciple d’Al-Balqînî, Ibn Al-Mulaqqin et d’autres. D’éminents savants de son époque attestèrent de son savoir et l’autorisèrent à enseigner les sciences islamiques. Il appris les sciences du Coran et de La Sunnah en compagnie de l’Imâm Al-`Izz Ibn Jamâ`ah, la langue arabe par Al-`Amarî, la littérature et la poésie par Al-Badr Al-Mushtakî. Il récita également des passages du Noble Coran dans les sept lectionnaires.

Il se dépensa dans l’apprentissage des sciences du Hadîth et du Fiqh, il y excella et atteignit un savoir inégalé à son époque, faisant de lui un Imâm de l’école juridique shaféite et l’Emir des Croyants en matière de Hadîth.

Il enseigna l’exégèse du Coran (tafsîr), le Hadîth, la Jurisprudence, il prêcha à la mosquée-université d’Al-Azhar et dans la mosquée de `Amr (Jâmi` `Amr). Il enseignait de mémoire à ses élèves. De nombreuses personnes en quête du savoir et même des savants venaient des quatre coins de la terre pour profiter de son grand savoir.

Sheikh Al-Islâm Ibn Hajar Al-`Asqalânî rédigea plus de 150 ouvrages qui, pour la plupart, traitent les sciences du Hadîth qui étaient à leur âge d’or à son époque.

Sheikh Al-Islâm Ibn Hajar est parmi les références incontournables, les autorités saillantes, en matière de mémorisation et de connaissance de la science du Hadîth.

Les princes et rois s’offraient les ouvrages d’Ibn Hajar. Le plus apprécié de ses ouvrages est sans doute Fath Al-Bârî - le commentaire de Sahîh Al-Bukhârî (la Somme des hadiths authentiques de l’Imâm Al-Bukhârî). Il commença son ouvrage en 813 A.H. et finit sa rédaction en 842 A.H.

L’Imâm Ibn Hajar occupa la responsabilité de Grand Juge d’Égypte pour de longues années et fut responsable de la juridiction de Syrie pendant plus de 25 ans.

Ibn Hajar était connu pour sa modestie, sa tolérance, sa patience et son endurance. On retient de lui également son scrupule, son ascétisme, sa générosité et son caractère charitable. Il aimait jeûner et multiplier les prières surérogatoires. Il avait de bonnes manières et traitait de façon aimable les savants, qu’ils soient hauts placés ou pas, et les personnes qui l’accompagnaient, qu’elles soient âgées ou jeunes.

L’Imâm Ibn Hajar mourut après la prière de Al-`ishâ’ un samedi, le 8 du mois de Dhû Al-Hijjah en 852 A.H. Que Dieu lui fasse miséricorde et qu’Il le récompense généreusement.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2017. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.