Français | عربي | English

Accueil > Grandes Figures de l’Islam > Savants contemporains > Sheikh Goudah Mohammad Abû Al-Yazîd Al-Mahdî

Sheikh Goudah Mohammad Abû Al-Yazîd Al-Mahdî

dimanche 1er septembre 2013

JPEG - 24.7 ko
Sheikh Goudah Mohammad Abu Al-Yazîd Al-Mahdî (1944-2011)

Un savant azharite, professeur universitaire spécialisé dans les sciences du Coran, notamment l’exégèse coranique, Doyen de la Faculté du Noble Coran à Tanta en Egypte, et un amoureux du soufisme et de ses maîtres. Sa plume fut entièrement acquise à la cause des sieurs connaisseurs de Dieu, les hommes de la purification et de l’ascension spirituelle. Son cœur fut immergé, en permanence, dans la lumière de leur savoir. En témoigne l’ensemble de ses ouvrages et en particulier son ouvrage intitulé Bihâr Al-Wilâyah Al-Mohammadiyyah fî Manâqib A`lâm As-Sûfiyyah (Les Océans de Lumière de la Sainteté Mohammadienne dans Les Vertus des Maîtres Soufis), un recueil biographique rendant hommage à certains parmi les plus célèbres Sheikhs du tasawwuf.

Tel fut le Sheikh Goudah Mohammad Abû Al-Yazîd Al-Mahdî, puisse Dieu lui faire miséricorde.

Naissance et Jeunesse

Il naquit le 7 avril 1944 de deux parents chérifiens dans le village Al-`Azîziyyah de la Province de Sharqiyyah, en Egypte. Dans sa jeunesse, sa famille quitta la Province de Sharqiyyah et habita la ville de Tanta de la Province de Gharbiyyah, célèbre de son Institut Azharite, Al-Ma`had Al-Ahmadî et de sa mosquée où repose le célèbre maître soufi et le gnostique compté parmi les quatre célèbres pôles du soufisme, Sheikh Ahmad Al-Badawî, puisse Dieu l’agréer. Enfant unique, il reçut toute l’attention de ses parents qui le guidèrent à un jeune âge vers l’apprentissage du Noble Coran qui devint plus tard son domaine de spécialité.

JPEG - 47 ko
La mosquée du Gnostique Ahmad Al-Badawî (Tanta)

L’intérêt que le Sheikh porta à la discipline du tasawwuf reflète une longue tradition spirituelle dans sa propre famille. Son père fut le Sheikh Mohammad Abû Al-Yazîd, un dévot connu pour sa piété, à qui rendait visite le Sheikh de l’Islam l’Imâm `Abd Al-Halîm Mahmoud, alors qu’il occupait le poste du Grand Imam d’Al-Azhar. Son grand-père maternel, quant à lui, fut le sieur connaisseur de Dieu Sheikh Goudah Ibrahîm, un célèbre Sheikh enterré à Minya Al-Qamh. Le Sheikh Goudah Abû Al-Yazîd fut ainsi nommé après son grand-père maternel, en espérant qu’il soit à son un image, un homme de savoir et de piété.

JPEG - 154.2 ko
Le Sheikh visitant son grand-père Sheikh Goudah Abu Al-Yazîd

Le jeune Sheikh fut épris de son grand-père et lui consacra une biographie élogieuse qui rapporte ses vertus, son savoir, et certains de ses prodiges. En grandissant, le Sheikh tenait à rendre visite à la tombe de son grand-père et donnait le prêche du vendredi et un cours religieux dans sa mosquée à Minya Al-Qamh.

Etudes et Postes Académiques

JPEG - 22.7 ko
Le jeune Sheikh

Il reçut les sciences religieuses au sein de l’Institut Ahmadî d’Al-Azhar à Tanta et compta parmi ses maîtres, le Sheikh Mohammad Khalîl Al-Khatîb et le Sheikh Sâbir Hijâb, le frère du célèbre gnostique azharite, Sheikh Ahmad Mohammad Hijâb, dont le corps repose désormais dans la mosquée du Sheikh Ahmad Al-Badawî, puisse Dieu les agréer.

A l’instar de ses professeurs, Le Sheikh Goudah fut d’obédience shaféite en matière de jurisprudence islamique et ash`arite en matière de credo. Il fut également affilié à la voie Naqshabandie dans le domaine du tasawwuf.

Il s’installa au Caire en 1964 pour étudier à la Faculté des Fondements de la Religion d’Al-Azhar Ash-Sharif dont il obtint une licence en exégèse et en sciences du Hadith en 1968. Il obtint un Mastère en exégèse coranique en 1970 avec Mention Excellent et un doctorat en Exégèse et Sciences du Coran en 1977. En Février 1977, il devint enseignant des Sciences du Coran et de l’Exégèse au sein de la Faculté des Fondements de la Religion d’Al-Azhar au Caire.

JPEG - 121.7 ko
Avec le Sheikh `Isâ Goudah Ibrâhîm An-Naqshabandî

En Septembre 1977, il fut transféré à Tanta, suite à sa demande, vers un poste au sein de la Faculté du Prêche Islamique. Il ne cessa de monter en grade jusqu’à ce qu’il devint Doyen de la Faculté des Fondements de la Religion et du Prêche Islamique à Tanta en 1991. Puis il dirigea la Faculté du Noble Coran en 1992 et en devint le Doyen en 2001.

Son Amour pour les Pieux

Le Sheikh grandit au sein d’une famille attachée aux sciences religieuses et à la voie du tasawwuf. Il n’est donc pas surprenant qu’il fut si épris des maîtres soufis, de leurs vies, leur ascétisme, leur dévotion, et leurs méthodes de la purification spirituelle. A cet égard, les prénoms qu’il choisit pour ses enfants - Ahmad Al-Badawî, Abû Yazîd (Al-Bistamî), Mohammad, Husayn, Fâhimah, Zaynab, et Nafîsah - sont des références directes à deux maîtres soufis et à la noble famille du Prophète.

Le Sheikh fut tout particulièrement lié au maître Sheikh Ahmad Al-Badawî de Tanta et écrivit à son sujet un livre intitulé Haqiqat Al-Qutb An-Nabawî As-Sayyid Ahmad Al-Badawî (La Vérité Du Pôle Prophétique le maître Ahmad Al-Badawî) où il prend la défense du Sheikh contre des mensonges colportés à son égard et discute de son rang spirituel élevé.

Les disciples du Sheikh rapportent également que son amour pour le tasawwuf fut tel qu’il profitait de la moindre occasion pour évoquer les Sheikhs soufis et pour donner leur sagesse, leurs dires, leurs anecdotes, et leur conduite en exemple, même si le sujet ne semblait pas s’y prêter a priori. Pour le Sheikh, toute occasion fut convenable pour évoquer ses bien-aimés et chaque incident méritait qu’ils soient mentionnés !

C’est aussi par amour aux savants, les gnostiques, les sieurs connaisseurs de Dieu, et la famille du Prophète qu’il habita une demeure située derrière la mosquée du célèbre Sheikh Ahmad Al-Badawî à Tanta. Il quitta sa maison dans les dernières années de sa vie seulement pour habiter une maison quelques mètres plus proches de la mosquée Al-Badawî ! Le Sheikh Goudah avait par ailleurs au Caire deux petits appartements, l’un près de la mosquée du seigneur des martyrs l’Imam Al-Husayn, puisse Dieu l’agréer et l’autre proche de la mosquée de Dame Zaynab, la sœur de l’Imâm Al-Husayn, puisse Dieu les agréer.

JPEG - 164.8 ko
Le Sheikh visitant le Gnostique Ahmad Al-Badawî (Tanta)

Le Sheikh fut célèbre parmi les savants contemporains pour son amour pour le tasawwuf, dont il porta l’étendard à l’instar du Sheikh `Abd Al-Halîm Mahmoud, Sheikh Mohammad Zakî Ibrahîm, et Sheikh Mohammad Khalîl Al-Khatîb.

JPEG - 103.4 ko
Avec l’Imâm Muhammad Mitwallî Ash-Sha`râwî

Malgré cet amour manifeste pour le tasawwuf, le Sheikh n’occupa guère une fonction officielle au sein de sa confrérie soufie. Il se contenta d’enseigner le savoir, de diffuser l’appel à Dieu, d’éduquer ses étudiants, d’inculquer les valeurs spirituelles à ses disciples, et de composer des ouvrages.

Les Dix Commandements

Sous le titre « Les Dix Commandements Soufis pour Atteindre le Bonheur Éternel » le Sheikh écrivit :

  1. Réalise, ô être humain, l’objectif pour lequel tu fus créé, à savoir, l’adoration de Dieu qui engendre la piété : « ô hommes ! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété. » (Al-Baqarah, 21) Dépense-toi pour atteindre cet objectif afin d’être parmi Ses alliés : « Ses alliés ne sont que les pieux ». (Al-Anfal, 34)
  2. Adopte un credo correcte selon la voie de Ahl As-Sunnah wa Al-Jamâ`ah (l’Imâm Abû Al-Hasan Al-Ash`arî et l’Imâm Abû Mansûr Al-Maturîdî), qui constitue le groupe sauvé, afin d’être parmi les bien-guidés. Tâche de connaître les commandements et les interdits divins fondes sur le Coran et la Sunnah du Messager, paix et bénédiction de Dieu sur lui, et tâche de les appliquer avec une compréhension profonde (fiqh) de la religion. En effet, quiconque s’attache a la législation divine atteint la station de la vérité.
  3. Tâche de connaître les branches de la foi et de t’y conformer afin de parfaire ta foi ainsi que ton affiliation a l’islam pour enfin atteindre la station de l’excellence spirituelle qui constitue la complétude de la religion, a savoir : « Que tu adores Allah comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois, Il te voit » et « La foi compte soixante-dix et quelques (bid`) branches (shu`bah). La meilleure branche est la parole " lâ ilâha illâ Allâh ", il n’y a de Dieu qu’Allâh. La moins élevée c’est le fait d’écarter la nuisance qui se trouve sur le chemin et la pudeur (hayâ’) est une branche de la foi ».
  4. Tâche de connaître les péchés cardinaux afin de les éviter en t’appuyant sur des sources fiables comme le livre Az-Zawâjir `an Iqtrâf Al-Kabâ’ir de l’Imâm Ibn Hajar Al-Haythamî ou bien Al-Kabâ’ir de l’Imâm Adh-Dhahabî. Dieu – Exalté soit-Il - dit : « Si vous évitez les grands péchés qui vous sont interdits, Nous effacerons vos méfaits de votre compte, et Nous vous ferons entrer dans un endroit honorable (le Paradis). » (An-Nisa’, 31).
  5. Tâche de connaître les actes expiatoires parmi les actes méritoires et tâche de t’y atteler afin d’effacer tes fautes et pour remplacer tes péchés par des œuvres pies : « Sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre ; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux ».
  6. Tâche de connaître les qualités basées sur le Coran et la Sunnah qui mènent au Paradis, ainsi que les qualités rétribuées par « l’Ombre du Trône ». Veille à les pratiquer et profite de l’épître de l’Imâm Jalâl Ad-Dîn As-Suyûtî à cet sujet pour accéder à des délices éternels.
  7. Chemine sur la voie de Dieu qui résulte en sa connaissance, Sa Satisfaction, Son Amour, et sa contemplation, selon la voie des alliés (awliyâ’) de Dieu, les sieurs connaisseurs de Dieu. Tâche de connaître les règles du cheminement vers Dieu et les degrés des itinérants vers le Roi des rois pour écarter les voiles qui t’éloignent de ton Seigneur, afin que tu sois parmi ceux qui ont réussi (dans cette vie et dans la vie future). A cet égard, profite des ouvrages à l’instar de Al-Anwâr Al-Qudsiyyah fi Ma`rifat Qawâ`id As-Sûfiyyah (Les Lumières Sacrées pour connaître les règles du soufisme) de l’Imâm `Abd Al-Wahhâb Ash-Shâ`rânî, As-Sayr wa As-Sulûk ilâ Malik Al-Mulûk (Le cheminement spirituel vers le Roi des rois) du Sheikh érudit Qâsim Al-Khânî, ou bien Manâzil As-Sâ’irîn (Les Stations des Itinérants) de l’Imâm `Abd Allâh Al-Ansârî.
  8. Suis un Sheikh qui te sert d’exemple, un guide clairvoyant, un savant accompli, un connaisseur de Dieu qui te guide vers Dieu et qui guérit les maladies de ton ego et celles de ton cœur. Il est cependant essentiel que celui-ci soit attaché à la législation du Prophète Mohammad et l’éthique de la voie (de la purification), avec l’observance des vérités (spirituelles). Ne dis pas : Où puis-je le trouver ? Si tu souhaites sincèrement cheminer vers Dieu, Il te guidera par son biais vers Lui et Il t’aidera à le trouver.
  9. Sois en état de dévotion permanente pour Dieu, dans tes actes comme dans ton immobilité, car chacun de tes souffles est compté. Occupe ton temps par la mention de Dieu et son adoration, en t’attachant à Son Livre par le biais de sa récitation, sa méditation, sa compréhension, et en le pratiquant dans ta conduite afin que tu sois parmi les bien-guidés.
  10. Accrois ton amour envers le Messager de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, en lui offrant abondamment la paix et les salutations de Dieu, en t’attachant entièrement à sa compagnie, en lisant sa noble vie, en manifestant de l’affection envers sa famille et en leur rendant visite, de façon conforme à l’éthique de la législation divine, en rendant visite aux pieux alliés de Dieu afin tu jouisses de leur amour et de leur honorable compagnie dans les deux demeures (l’ici-bas et l’au-delà), car « celui qui aime des gens sera ressuscité avec eux ».

O Allâh, accorde-nous leur amour, emplis nos cœurs de leur amour, et ressuscite-nous avec eux, par leur honneur auprès de Toi, au Seigneur des Mondes. Amen.

Que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur notre maître Mohammad, sa famille et ses compagnons.

Ouvrages

Il composa plusieurs ouvrages traitant des sciences du Coran et de l’exégèse dont :

  1. Haqîqat Al-Imân wa Da`â’imih fi Daw’ Al-Qur’ân Al-Karîm – La Vérité de La Foi et Ses Piliers à la Lumière du Coran, qui constitue sa thèse de Mastère en 1970.
  2. Al-Wâhidî wa Manhajuh fi At-Tafsîr - Al-Wahidî et Son Approche Exégétique, qui constitue sa thèse de Doctorat en 1979.
  3. Tadabbur Asbâb At-Tanzîl Dirâsah Tahlîliyah fî At-Tafsîr wa At-Ta’wîl, Réfections au sujet des Raisons de la Révélation, Etude analytique en exégèse et en interprétation coranique.
  4. Qasd As-Sabîl fi At-Tafsîr Al-Mawdhû`i Li Ayât At-Tanzîl, Interprétation Thématique des Versets de la Révélation.
  5. Thimâr Al-Jinân fi Afnân `Ulûm Al-Qur’ân, Fruits du Paradis dans Les Branches des Sciences Coraniques.
  6. Tarbiyat Al-Mujtama` Al-Muslim bi Al-Mabâdi’ Ar-Rabbâniyyah Al-Mothlâ Kamâ Tojassiduhâ Sûrat Al-Hujurât, L’Education de la Société Musulmane selon les Idéaux Divins dans la Sourate Al-Hujurâ t.

On lui doit par ailleurs un ouvrage intitulé Dirasat fi Al-Hadîth An-Nabawî Ash-Sharîf, Etude des Nobles Hadiths Prophétiques.

Il composa également des ouvrages dans la discipline du tasawwuf dont :

  1. Al-Manhaj As-Sûfî li At-Tarîqah An-Naqshabandiyyah, La méthodologie soufie de la voie Naqshabandie.
  2. Al-Ma`âlim As-Sûfiyyah fi Qissat Sayyidinâ Mûsâ wa Al-Khidr `Alayhimâ As-Salâm, Concepts Soufis dans l’Histoire du Prophète Mûsâ et du Khiu>dr, que la paix soit sur eux.
  3. Bihâr Al-Wilâyah Al-Mohammadiyyah fi Manâqib A`lâm As-Sûfiyyah, Les Océans de Lumière de la Sainteté Mohammadienne dans Les Vertus des Maîtres Soufis.
  4. Haqîqat Al-Qutb An-Nabawî As-Sayyid Ahmad Al-Badawî, La Vérité du Pôle Prophétique le Maître Ahmad Al-Badawî.

Retour à Dieu

A l’âge de soixante-sept ans, le Sheikh expira son dernier souffle à l’Hôpital Universitaire de Tanta, le 20 octobre 2011. La prière funéraire fut conduite à la mosquée du Sheikh Ahmad Al-Badawî et il fut enterré auprès de son père, Sheikh Mohammad Abû Al-Yazîd, puisse Dieu leur faire miséricorde.

JPEG - 76.3 ko
La tombe du Sheikh Goudah Al-Mahdî

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2017. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.