Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Rapport aux non-musulmans > Sheikh `Alî Al-Qaradâghî > La fraude fiscale dans les pays non-musulmans

La fraude fiscale dans les pays non-musulmans

vendredi 30 mars 2007

Question

Est-il permis aux Musulmans qui résident en Occident ou dans des pays non-musulmans de ne pas payer leurs impôts ou de dissimuler leurs revenus ou leurs bénéfices commerciaux ?

Réponse de Dr. `Alî Muhyî Ad-Dîn Al-Qaradâghî

Le mensonge étant formellement interdit en Islam, il est défendu aux Musulmans de dissimuler tout ou partie de leurs revenus afin de ne pas payer d’impôt.

Par conséquent, il incombe à tout musulman résidant dans un pays étranger de respecter les lois de ce pays, dans la mesure où elles ne vont pas à l’encontre de la Loi divine. En cas de contradiction, aucune obéissance n’est due au prix de la désobéissance à Dieu.

N’oublions pas que l’impôt sur le revenu profite à la société. Les fonds récoltés peuvent, en effet, être utilisés à des fins louables telles que l’aide aux réfugiés et aux nécessiteux, le développement des infrastructures, etc. En outre, les relations entre les hommes et l’État sont régies par un code qu’il convient de respecter, à moins qu’il ne présente des contradictions évidentes avec la Sharî`ah ou qu’il ne mène à une violation de celle-ci.

P.-S.

Traduit de l’anglais du site islamonline.net. La version originale est consultable sur archive.org.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.