Français | عربي | English

Accueil > Grandes Figures de l’Islam > Savants contemporains > Sheikh Muhammad Hâshim Al-Baghdâdî

Sheikh Muhammad Hâshim Al-Baghdâdî

mardi 7 mars 2006

JPEG - 12.5 ko
Sheikh Muhammad Hâshim Al-Baghdâdi (1909-1995)

Naissance

Sheikh Muhammad Hâshim Al-Baghdâdî est l’un des savants qui servirent de modèle de savoir et de dévotion en Palestine. D’origine iraqienne, il est issu de la descendance de l’Imâm Al-Hasan Ibn `Alî Ibn Abî Tâlib, que Dieu les agrée tous deux, et compte parmi ses aïeux le célèbre soufi et juriste hanbalite de Bagdad, Sheikh `Abd Al-Qâdir Al-Jîlânî. Il naquit à Jérusalem 1909 E.C. où il reçut son éducation religieuse.

Éducation

Il effectua le cycle primaire dans les écoles de Jérusalem et dans les cercles de science de la Mosquée Al-Aqsâ. Il s’initia à la jurisprudence islamique auprès de Sheikh Sâlih Al-Liftâwî et à la langue arabe auprès de Sheikh Muhammad At-Tûnisî. En 1937, il se rendit en Syrie pour poursuivre sa quête du savoir. Il y étudia le Noble Coran auprès de Sheikh Ahmad As-Satl, Sheikh Muhammad Al-Maydânî et Sheikh Bashîr Al-Khabbâz. Il couronna son étude du Coran et de ses sciences auprès de Sheikh Bashîr As-Salâh, un expert des dix lectionnaires coraniques.

Il se forma en science du Hadith auprès de Sheikh Muhammad Ad-Dîrânî, un disciple du célèbre muhaddith syrien Sheikh Muhammad Badr Ad-Dîn Al-Hasanî.

Le Soufi

Sheikh Muhammad Hâshim ne se contenta pas d’approfondir sa connaissance des diverses branches des sciences islamiques. Il veilla à allier paroles et œuvres, savoir et dévotion. Ainsi accorda-t-il une importance primordiale aux œuvres du cœur et à la purification de l’être. Versé dans la discipline du soufisme, il eut un engouement pour l’ordre spirituel qâdirî. Il s’initia à cette voie spirituelle auprès de Sheikh Sâlih As-Sirghânî, puis il y fut habilité par Sheikh Muhammad Habîb Allâh Ash-Shinqîtî.

Au fil des années, il devint le guide de la voie qâdirie à Jérusalem, et un éducateur spirituel de renom en Palestine. Il incitait ses disciples à s’attacher à la Mosquée Al-Aqsâ, à y prier autant que possible et à ne jamais l’abandonner. Par ailleurs, il aimait côtoyer les pauvres et veillait à nourrir de sa propre main les majâdhîbs (ravis en Dieu).

Il dit dans son ouvrage Dustûr Al-Wilâyah : « Le soufisme c’est la pauvreté envers Dieu — Exalté soit-Il —.

L’objectif du soufisme, quant à lui, consiste à purifier le cœur de tout ce qui est autre que Lui, puis à effectuer une ascension de l’âme vers le monde de la sacralité et ce, par le biais de la servitude sincère envers le Créateur Adoré et en se détachant de tout ce qui est autre que Lui.

Le soufisme se base sur trois pivots :


  1. L’annihilation en Lui — Exalté soit-Il — ; il s’agit d’avoir sa pensée, par les sens et le cœur, constamment pour Lui — Exalté soit-Il —.
  2. L’Amour de Dieu — Exalté soit-Il — et la langueur permanente de l’âme envers Lui — Exalté soit-Il —.
  3. La certitude que l’existence est créée et maintenue par la Volonté de Dieu. »

Il dit aussi : « Les soufis sont ceux qui ont suivi la voie du Messager de Dieu — paix et bénédictions sur lui —, à l’image des Califes Bien-Guidés, ainsi que les autres compagnons, les Gens de la Suffah, les successeurs comme Al-Hasan Al-Bas, les successeurs des successeurs comme Al-Junayd, et tous ceux qui suivent leur modèle jusqu’au Jour Dernier ».

Il définit la voie soufie en disant : « La science, la gnose, les bonnes manières et la servitude envers Dieu forment notre voie. »

Ses ouvrages

Outre l’éducation de ses disciples et étudiants, il composa divers ouvrages dont un recueil de poésie :

  1. Dustûr Al-Wilâyah wa Marâqî Al-‘Inâyah
    La constitution de la Sainteté et l’échelle des Soins Divins
    Il déposa dans cet ouvrage les fondements du cheminement spirituel et éclaira divers piliers et facettes de la discipline du soufisme.
  2. Bughyat Al-`Âshiqîn fî Madh Sayyid Al-Mursalîn
    L’espoir des amoureux dans l’éloge du seigneur des Messagers
    Il s’agit d’un recueil de poésie où il chanta avec des vers élogieux son amour pour le Messager de Dieu — paix et bénédictions sur lui —.
  3. Nûr Al-Yaqîn fir-Rad `Alâ Mabâhith Al-Mubashshirîn
    La Lumière de la certitude en réponse aux allégations des évangélistes
    Il répliqua dans cet ouvrage aux allégations de certains missionnaires chrétiens et orientalistes.
  4. Risâlat Ad-Dur Al-Maknûn fî Tafsîr Fawâtih Suwar Al-Qur’ân Al-Masûn
    De nature exégétique, cet ouvrage traite des versets liminaires des sourates du Coran.
  5. Ad-Durar fî `Ismat Abî Al-Bashar
    Les joyaux in l’infaillibilité du père des hommes
    Il discuta dans ce livre l’infaillibilité d’Adam — paix sur lui —.
  6. Siyagh As-Salawât `Alâ Sayyid As-Sâdât
    Formules de prière sur le maître des maîtres
    Il réunit dans cet ouvrage dix-neuf formules de prière sur le Prophète qui jaillirent dans son cœur lors de son cheminement spirituel. Plus tard, il commenta ces formules dans son ouvrage Sharh Siyagh As-Salawât.

Il décéda — que Dieu lui fasse miséricorde — en 1995 E.C. et fut enterré auprès de la tombe attribuée au noble compagnon Salmân Al-Fârisî — puisse Dieu l’agrée —.

P.-S.

Sources en arabe : 1 et 2.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2018. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.