Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Famille > Docteur Marwân Shâhîn > Demander la permission de voyager à sa femme

Demander la permission de voyager à sa femme

mardi 4 mars 2003

Question

J’aimerais savoir s’il est nécessaire pour un homme d’obtenir la permission de son épouse s’il veut aller travailler à l’étranger et s’absenter pendant un an voire plus. J’ai entendu dire qu’un mari devait demander l’approbation de sa femme pour résider loin d’elle plus de quatre mois.

Réponse du Docteur Marwân Shâhîn

 [1]

Tout d’abord, un homme devrait laisser sa femme l’accompagner lorsqu’il part en déplacement du moment que cela reste possible et aisé. `Â’ishah - que Dieu l’agrée - rapporta en effet que "chaque fois que le Messager de Dieu voulait partir en voyage, il tirait au sort laquelle de ses épouses allait l’accompagner. Il emmenait alors celle dont le nom était tiré."

La règle générale est que le mari doit laisser sa femme l’accompagner dans son voyage sans se soucier des frais supplémentaires que cela pourrait engendrer. Ensemble, les époux vivront en effet dans une atmosphère leur permettant de préserver leur chasteté mutuelle et de s’éloigner de l’illicite.

Cependant, s’il y a un impératif empêchant la femme d’accompagner son mari, alors il doit lui demander sa permission avant de voyager seul. Si elle accepte volontiers, il lui est encore demandé de ne pas s’absenter plus de quatre mois et de faire de son mieux pour réduire cette période autant que faire se peut.

Une nuit, le calife `Umar Ibn Al-Khattâb - que Dieu l’agrée - faisait sa ronde habituelle lorsqu’il entendit une femme chantant la souffrance qu’elle ressentait à cause de sa solitude, et de sa privation de son mari. Après avoir mené son enquête, `Umar - que Dieu l’agrée - découvrit que le mari de cette femme était parti en expédition militaire depuis longtemps déjà. Il demanda alors à sa fille, Hafsah, la veuve du Prophète - paix et bénédiction sur lui : "Combien de temps une femme peut-elle rester séparée de son mari ?" Elle répondit : "Quatre mois." Il décida alors qu’il n’enverrait plus un homme marié loin de sa femme pour une période excédant quatre mois.

En résumé, le mari doit d’abord laisser sa femme l’accompagner. Si cela n’est pas possible, il doit lui demander la permission et ne doit pas rester loin d’elle pour une durée supérieure à quatre mois, tout en réduisant la durée de son absence autant que faire se peut.

P.-S.

Traduit de la Banque de Fatâwâ du site Islamonline.net. La version originale est consultable sur archive.org.

Notes

[1Dr Marwân Shâhîn est professeur de sciences du Hadith à la faculté des Fondements de la Religion à l’Université Al-Azhar.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2017. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.