Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Culte > Jeûne > Sheikh `Atiyyah Saqr > Si les démons sont enchaînés, pourquoi les gens pêchent-ils alors (...)

Si les démons sont enchaînés, pourquoi les gens pêchent-ils alors ?

dimanche 1er décembre 2002

Question

On dit que Satan est prisonnier durant le mois de Ramadân. Si c’est le cas, comment se fait-il que des péchés soient commis durant ce mois ? A qui de tels crimes doivent être imputés ?

Réponse

Au nom de Dieu, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux. Louanges à Dieu, et paix et bénédiction sur Son Messager.

Il est notoire que Satan ne peut rien faire à ceux qui observent le jeûne dans toutes ses dimensions. Ces personnes sont protégées de l’influence du diable durant le mois béni de Ramadân.

Bien que les démons soient enchaînés durant Ramadân, il n’est pas étonnant de voir des gens commettre des péchés durant la journée car tous les péchés ne sont pas le résultat des chuchotements sataniques ; mais sa propre âme mauvaise ou nafs peut conduire quelqu’un au péché et même à commettre des crimes.

Le Sheikh Ahmad Kutty, savant musulman et maître de conférence à l’Institut Islamique de Toronto dit :

"Abû Hurayrah — qu’Allâh soit satisfait de lui — rapporte que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — a dit : "Lorsque le mois de Ramadân arrive, les portes du Paradis sont ouvertes et les portes de l’Enfer sont fermés, et les démons sont enchaînés." (rapporté par Al-Bukhârî)

Il est clair d’après ce hadîth que le fait que les démons soient enchaînés durant le mois de Ramadân ne signifie pas qu’ils ne peuvent influencer les personnes qui ne respectent pas les lois d’Allâh.

Cela signifie seulement qu’en ce qui concerne les croyants qui observent les règles d’Allâh, l’influence que peut avoir Satan sur eux est atténuée. Ce mois, avec toutes ses bénédictions et ses encouragements spirituels, fait pression sur Satan et, par conséquent, agit comme une sorte de barrière entre eux et lui."

Le Sheikh `Atiyyah Saqr, ancien président du comité de la Fatwa d’Al-Azhar ajoute :

"J’aimerais précisé qu’il n’y a aucune contradiction entre le hadîth prophétique disant que les démons sont enchaînés durant le mois de Ramadân et le fait que certains musulmans commettent des crimes bien que jeûnant durant ce mois béni. Les commentateurs du hadîth d’Abû Hurayrah susmentionné disent que "les démons qui sont enchaînés durant le mois de Ramadân" sont ceux qui ne peuvent approcher les sincères qui jeûnent pour l’agrément d’Allâh et qui s’engagent durant le mois béni à accomplir les morales élevées du jeûne telles que détourner leurs regards des interdits ou s’abstenir de faire du tort à autrui.

Ibn Khuzaymah pour sa part dit que "enchaîner les démons" signifie que leur activité durant le mois béni est (seulement) réduite, et c’est pourquoi certains musulmans pèchent durant le mois de Ramadân.

Une autre interprétation possible du hadîth dit que les péchés commis à cause des chuchotements sataniques cessent, car les démons sont enchaînés et ils ne peuvent plus tenter les gens au péché durant Ramadân. A propos des péchés commis par les musulmans durant le mois béni, certains commentateurs disent que cela est du à l’âme incitatrice au péché qui pousse aux péchés et à la transgression des limites établies par Allâh. D’autres disent à propos de ces démons qu’il s’agit en fait de ceux parmi les Jinns, tandis que les diables humains, eux, ne sont pas enchaînés.

Il est donc clair que le hadîth ne contredit pas la réalité quotidienne si nous cherchons à le comprendre en profondeur. Les textes religieux doivent être compris d’une manière correcte et bien fondée pour éviter toute confusion dans la compréhension de la religion."

Et Dieu est le Plus Savant.

P.-S.

Traduit de la Banque de Fatâwâ du site Islamonline.net

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2015. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.