Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Nouveaux musulmans > Sheikh Mohammad `Abduh > La conversion à l’islam et sa reconnaissance

La conversion à l’islam et sa reconnaissance

samedi 5 novembre 2005

Question

Du greffier du Tribunal Islamique de Naplouse, Sheikh `Abduh Bakr At-Tamîmî, au sujet d’un homme reconnaissant faire partie de la secte druze et exprimant sa volonté d’abandonner les croyances druzes pour embrasser la noble religion islamique. Dans cette situation, si l’individu en question prononce la profession de foi musulmane et déclare désavouer tout ce qui contredit la religion musulmane, est-ce qu’à l’aune de la Sharî`ah il doit être immédiatement considéré comme étant un musulman à part entière et traité en tant que tel et non point en hypocrite ? Si son appartenance à l’islam est validée par cette attestation, comment doit-on considérer les musulmans qui rejettent sa conversion ? Est-il indispensable pour la validité de sa conversion à l’islam que cette démarche soit enregistrée officiellement ? Je vous prie de répondre.

Réponse de Sheikh Mohammad `Abduh

Les savants sont d’avis que dès lors que ce druze, ou tout individu dans une situation similaire, vient de son plein gré en toute soumission et affirme avoir eu des croyances antécédentes qu’il abandonne et qu’il déclare désavouer tout ce qui est contraire à l’islam, nous sommes tenus d’accepter sa parole et de le considérer en tant que musulman.

Les savants disent également que le rejet de celui qui désire retourner à l’islam revient à être satisfait qu’il demeure dans la mécréance. Le moins qu’on puisse dire des gens qui le rejettent est qu’ils sont des pécheurs malfaisants.

De plus, nous n’avons pas d’autre tradition à suivre que celle de notre Prophète Mohammad — paix et bénédictions sur lui — concernant le fait de considérer celui qui embrasse l’islam comme étant un musulman comme nous, ayant les mêmes droits et les mêmes devoirs que nous. Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — acceptait le retour à l’islam après l’apostasie, et la sincérité après l’hypocrisie. Il portait sur toute personne attestant qu’il n’y a de divinité sauf Allâh et que Mohammad est le Messager d’Allâh, que le Coran est vrai, que le Jour Dernier est vrai, que tout ce qu’Allâh a ordonné dans Son Livre doit être accompli, et que tout ce qu’il a interdit est défendu, le regard du musulman sur un autre musulman ; il n’opérait aucune distinction entre les musulmans à moins qu’Allâh ne lui divulgue l’hypocrisie d’untel ou que des preuves décisives le démontrent.

Les recueils de la Sunnah font largement état de ce fait. De quel droit refuserions-nous ce dont le Prophète — paix et bénédictions sur lui — se contentait ? De quel droit exigerions-nous de la part des convertis plus que ce que leur demandait le Prophète, lui qui a apporté la Sharî`ah et qui est notre référent en cas de divergence ?

Ce druze qui assume son passé, et vient de son plein gré en toute soumission et atteste embrasser la religion véridique et désavoue tout ce qui la contredit est un vrai musulman. Il est à craindre que ceux qui le rejettent connaissent son sort passé. Que les musulmans craignent Allâh et qu’ils se soumettent à Son jugement et au jugement de Son Messager. Qu’ils ne soient pas tels ceux qui se sont divisés et ont divergé après que la science leur est venue, par esprit de rivalité. Qu’Allâh les secoure de l’état dans lequel ils sont et c’est Lui Qui guide qui Il veut vers le droit chemin.

Enfin, l’enregistrement officiel de la conversion n’est pas un prérequis indispensable pour considérer celui qui retourne au credo authentique comme un musulman. Il suffit pour cela qu’Allâh le sache. Puis, en ce qui concerne l’application des lois musulmanes à cet individu, il suffit que les gens sachent qu’il est musulman et que sa religion soit connue de son entourage.

Et Allâh — Exalté soit-Il — est le plus Savant.

P.-S.

Traduit de l’arabe du site internet de la Maison Égyptienne de la Fatwa. La version originale est consultable sur archive.org.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.