Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Muhammad Al-Bashîr Al-Ibrâhîmî > La jeunesse muhammadienne

La jeunesse muhammadienne

mercredi 7 mars 2012

Les jeunes sont le sang nouveau de toute nation, les garants de sa survie et de la continuité de son existence. Ils sont le prolongement authentique de son histoire, les héritiers dépositaires de son patrimoine, les correcteurs de ses erreurs et de ses déviances, les transmetteurs de ses caractéristiques propres aux générations futures.

Nous étions jeunes, et lorsque nous avons vieilli, nous nous sommes retournés vers le passé, avec une nostalgie de la jeunesse. Nous avons compris que la jeunesse est la vie dont ne saisit la valeur que celui qui la quitte. Nous avons observé les errements de jeunesse depuis une position qui ne permet pas de les reprendre. Mais les jeunes d’aujourd’hui deviendront les vieux de demain et ils ressentiront alors ce que nous ressentons nous-mêmes aujourd’hui.

Je m’interroge : puisque les vieux d’aujourd’hui sont les jeunes d’hier et que les jeunes d’aujourd’hui sont les vieux de demain, alors pourquoi ces querelles incessantes entre les deux générations ? Pourquoi ces remontrances réciproques entre les deux amis ? Les vieux se plaignent de la frivolité des jeunes, de leur ingratitude et de leurs déviances impies, tandis que les jeunes se plaignent de la lenteur des vieux, de leurs hésitations, de leur arriération et de la vision suspicieuse qu’ils portent à la vie.

Doucement, parents ennemis ! La différence entre vous n’est pas une différence acquise à laquelle il est possible de remédier ; la querelle qui vous oppose n’est pas une querelle intellectuelle qu’il est possible de trancher par un argument. Il s’agit au contraire d’un ordre des choses et d’une évolution.

Nous étions à votre place, et vous serez à la nôtre, sans remontrance et sans réprimande. Ce sont deux étapes de la vie, et il n’y en a pas une troisième. Nous les avons passées malgré nous et vous les passerez malgré vous. La vie est courte, bien courte pour que nous la dépensions dans des critiques ou que nous la passions à sommeiller.

Que les jeunes se préoccupent de devenir, au sein de leur nation, des éléments de perfection, non de défaut, des éléments de beauté, non de laideur ; qu’ils surenchérissent sur son degré de moralité, qu’ils innovent de nouvelles qualités s’ajoutant aux anciennes et qu’ils effacent les erreurs de leurs prédécesseurs en entreprenant de bonnes œuvres.

La jeunesse muhammadienne est, de toutes les jeunesses du monde, la plus digne d’être au premier rang de la vie et de saisir les causes de la puissance, car sa religion est pour elle un stimulant, car sa religion est pour elle un guide vers toutes les qualités, car son histoire fourmille d’exemples dignes de fierté.

J’adjure la jeunesse muhammadienne de ne pas occuper son temps à dénombrer les erreurs commises par ses aînés, ou de tirer gloriole de ses propres bonnes actions. Qu’elle ajoute plutôt ses propres briques à celles déjà posées par les bienfaisants qui l’ont précédée, et qu’elle craigne de commettre à son tour les erreurs de ses aînés.

Je l’adjure de ne pas s’endormir en cette ère d’éveil, de ne pas s’amuser alors que l’heure est grave, de ne pas consentir à vivre dans une position inférieure.

Jeunesse de l’islam ! Je vous recommande de renouer les liens avec Dieu en retournant vers la religion, avec votre Prophète en suivant sa guidance, avec l’islam en appliquant ses préceptes, avec l’histoire de vos aïeux en en prenant connaissance, avec l’éthique de votre religion en vous y éduquant, avec votre langue en l’utilisant, avec vos frères dans la foi et vos camarades de jeunesse en prenant soin d’eux et en leur portant de l’intérêt. Si vous faites cela, alors vous aurez acquis une bonne part de ce monde et une riche récompense de la part du Très Haut ; et la vie étendra alors sur vous son ombre protectrice.

P.-S.

Traduit de l’arabe d’un article de Sheikh Muhammad Al-Bashîr Al-Ibrâhîmî, paru le 10 juillet 1954 dans la revue Al-Muslimûn et faisant partie du premier tome d’une compilation d’articles intitulée Maqâlât Li-Kibâr Kuttâb Al-`Arabiyyah fî Al-`Asr Al-Hadîth (Sélection d’articles des plus grands écrivains arabes de l’ère contemporaine), élaborée par Sheikh Muhammad Ibn Ibrâhîm Al-Hamad et téléchargeable en ligne sur le site Islamhouse.com.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2017. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.