Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Famille > Sheikh `Abd Al-Khâliq Hasan Ash-Sharîf > La publication du mariage

La publication du mariage

mercredi 30 juillet 2003

Question

Que la paix soit sur vous, ainsi que la miséricorde de Dieu et Sa bénédiction.

Qu’est-ce que le concept de l’ishhâr en matière de mariage ? Est-ce obligatoire ? Est-ce que les témoins peuvent s’y substituer ? Qu’Allâh vous en rétribue.

Réponse du Sheikh `Abd Al-Khâliq Hasan Ash-Sharîf

Cher frère, vous devez garder à l’esprit que le mariage doit remplir certains critères de validité : le consentement des deux parties, la présence de témoins, le paiement de la dot, l’accord du tuteur pour la femme vierge, et l’ishhâr (la publication).

L’ishhâr ou la publication signifie que le mariage ne doit pas être caché. Les voisins, les amis, les proches etc. doivent en être informés. Les témoins à eux seuls ne suffisent pas.

En bref, un mariage valide doit être rendu public et ne doit pas être caché ni tenu secret.

P.-S.

Traduit de la Banque de Fatâwâ du site Islamonline.net. La version originale est consultable sur archive.org.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.