Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > La vie dans l’au-delà > Sheikh `Abd Al-Halîm Mahmûd > Pourquoi le vin n’est pas interdit au Paradis ?

Pourquoi le vin n’est pas interdit au Paradis ?

samedi 24 février 2007

Question

Pourquoi Dieu — Exalté soit-Il — a-t-Il interdit aux croyants de boire le vin dans le monde ici-bas, tandis qu’Il leur a permis d’en boire dans l’au-delà ? Comment se fait-il que Dieu — Exalté soit-Il — leur permet cela dans l’au-delà alors que c’est extrêmement nocif ?

Réponse de Sheikh `Abd Al-Halîm Mahmûd

Dieu — Exalté soit-Il — mentionne dans nombre de versets coraniques les plaisirs et le confort dont jouiront les croyants dans le Paradis. Parmi ces plaisirs, il y a la consommation de vin. Par exemple, Dieu — Exalté soit-Il — dit : « Voici la description du Paradis qui a été promis aux pieux : il y aura là des ruisseaux d’une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d’un lait au goût inaltérable, et des ruisseaux d’un vin délicieux à boire, ainsi que des ruisseaux d’un miel épuré. Et il y a là, pour eux, des fruits de toutes sortes, ainsi qu’un pardon de la part de leur Seigneur. [Ceux-là] seront-ils pareils à ceux qui s’éternisent dans le Feu et qui sont abreuvés d’une eau bouillante qui leur déchire les entrailles ? » [1]

Décrivant le vin du Paradis, le Très-Haut dit aussi : « Parmi eux circuleront des échansons parés de gemmes § avec des coupes, des aiguières et des gobelets d’un breuvage limpide § qui ne leur causera ni migraine ni déraison § et des fruits de leur choix » [2]

D’après ces versets, le vin du paradis ne provoquera aucun désagrément pour les croyants.

C’est en raison des effets nocifs des boissons alcoolisées sur la santé physique et mentale qu’elles ont été qualifiées de « mère des souillures ». Même avant l’avènement de l’islam, certains Arabes, sages et respectables, s’interdisaient la consommation de vin à cause de ses effets nocifs qui rejaillissent sur le comportement des gens. Parmi eux, il y avait `Abd Al-Muttalib, le grand-père du Prophète Mohammad — paix et bénédictions sur lui —.

De plus, Dieu — Exalté soit-Il — a maudit le vin, celui qui le presse, celui qui le transporte, et celui qui le boit. Dieu — Exalté soit-Il — dit à propos du mal que provoque le vin : « Vous qui croyez, l’alcool, le jeu d’argent, les bétyles, les flèches (divinatoires) ne sont que souillure machinée de Satan... Écartez-vous en, afin que vous réussissiez. » [3]

En somme, le vin du Paradis n’est pas du tout nocif. Il sera une joie pour les croyants et une bénédiction accordée de la part de Dieu — Exalté soit-Il —.

P.-S.

Traduit de l’anglais du site islamonline.net.

Notes

[1Sourate 47, Muhammad, verset 15.

[2Sourate 56, Al-Wâqi`ah, versets 17 à 20.

[3Sourate 5, Al-Mâ’idah, La table servie, verset 90.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2017. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.