Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Hygiène et Purification > Sheikh Ahmad Mohammad `Abd Al-`Âl Harîdî > Le lavage des cheveux lors des grandes ablutions

Le lavage des cheveux lors des grandes ablutions

jeudi 27 avril 2006

Question

De nos jours, la femme moderne conserve sa coupe de cheveux faite chez le coiffeur. Parfois la coupe tient plusieurs mois, voire un an, sans que l’eau n’atteigne les cheveux, car la réalisation de ce genre de coupes coûte beaucoup d’argent. Pendant cette période, plusieurs rapports sexuels peuvent avoir lieu, notamment chez les jeunes mariés. La femme est-elle autorisée à se purifier de l’impureté majeure en conservant sa coupe de cheveux ainsi décrite, sachant que l’eau n’atteint pas le cuir chevelu ?

Réponse de Sheikh Ahmad Mohammad `Abd Al-`Âl Harîdî

Les quatre Imams tiennent pour obligatoire le lavage de la totalité du corps ; ils considèrent qu’il est également obligatoire de mouiller les cheveux, de sorte que l’eau atteigne le cuir chevelu lorsque la chevelure n’est pas dense. Lorsque les cheveux sont denses, les Malékites considèrent qu’il est obligatoire de les mouiller et de les remuer jusqu’à ce que l’eau atteigne le cuir chevelu. Les trois Imams affirment qu’il faut que l’eau pénètre à l’intérieur de la chevelure. Il convient donc selon eux de laver les cheveux de l’extérieur et de les remuer afin que l’eau arrive à l’intérieur de la chevelure. Il n’est cependant pas obligatoire que l’eau atteigne le cuir chevelu.

Pour ce qui est des cheveux tressés, en ce qui concerne les femmes, les Hanafites sont d’avis qu’il n’est pas nécessaire de défaire les tresses. Mais il convient que l’eau atteigne les racines des cheveux. De plus, ils ajoutent que les femmes, y compris les jeunes mariées, doivent supprimer (les baumes) parfumés (de leurs cheveux), opinion partagée par les Shâfi`ites et les Hanbalites. Les Malékites tiennent pour obligatoire que, au cours des ablutions majeures, la femme regroupe ses cheveux tressés et les frotte afin que l’eau les imprègne complètement.

D’après ce qui précède, au cours des ablutions majeures consécutives à l’impureté majeure, la femme doit faire pénétrer l’eau à l’intérieur de ses cheveux s’ils sont denses. Elle doit faire pénétrer l’eau jusqu’au cuir chevelu si ses cheveux sont légers. Elle doit également débarrasser ses cheveux de tout produit de beauté susceptible d’empêcher l’imprégnation de l’eau, fût-elle une jeune mariée. Cette obligation vaut quelle que soit la coupe de cheveux portée par la femme, et quelle que soit la somme d’argent dépensée à cette fin.

Et Dieu est le plus savant.

P.-S.

Traduit de l’arabe avec l’aimable autorisation de Dâr Al-Iftâ’ en Égypte. La version originale est consultable sur archive.org.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.