Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > L’Imâm Abû Hâmid Al-Ghazâlî > La Pénitence après le péché > L’essence de la pénitence
La Pénitence après le péché

L’essence de la pénitence

lundi 2 octobre 2000

Dans l’introduction de son livre la pénitence après le péché l’Imâm Abû Hâmid Al-Ghazâli, que Dieu le compte parmi les Siens, nous présente la pénitence comme englobant trois domaines : un savoir, des états et enfin des oeuvres. Il entend par « savoir », le savoir ou la prise de conscience de l’ampleur du mal qui résulte des péchés, lesquels sont une noirceur qui obscurcit le cœur et un obstacle entre le fidèle et son Seigneur. En effet, les péchés ont pour conséquence l’éloignement progressif du serviteur de son Seigneur. C’est pourquoi lorsque ce savoir s’installe avec certitude dans le cœur, il s’ensuit une vive douleur. Il est certain que le cœur souffre lorsque le musulman ressent que ses péchés risquent de le priver de la proximité d’Allah. Le musulman déplore alors sa mauvaise oeuvre ; la douleur qui emplit son cœur se transforme en un état de regret : le regret d’avoir péché.

Ainsi la pénitence consiste-t-elle à s’écarter du péché dans le moment présent et d’avoir une ferme volonté de ne plus jamais succomber au péché dans le futur (proche et lointain). Il va de soi que cette volonté d’éradiquer le péché se traduit par de bonnes oeuvres qui prouvent la sincérité de la pénitence. En effet, la pénitence n’est acceptée que lorsque les œuvres qui la suivent prouvent que le musulman a honoré sa parole devant Dieu, en ne retournant plus au péché commis dans le passé. Le musulman qui décide de se repentir à Allah et qui, quelques jours plus tard, retourne au même péché, prouve que sa volonté est faible, que sa foi est vacillante, qu’il n’honore pas les engagements qu’il a pris envers Dieu. Un tel individu prendrait-il Dieu - Exalté soit-Il - à la légère ? Il devrait être alerté par sa négligence et son manque d’observance du Tout Puissant. Il est à craindre que l’hypocrisie s’infiltre dans son cœur car l’hypocrisie, une fois installée dans le cœur, ne peut coexister avec une foi sincère.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.