Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Al-Bahî Al-Khawlî > Le Jeûne > Les jours où le jeûne est défendu
Le Jeûne

Les jours où le jeûne est défendu

Par Sheikh Al-Bahiyy Al-Khôlî

samedi 10 novembre 2001

  1. Le jeûne est défendu dans le doute.
  2. Le jour de cÎd Al-Fitr (la fête de la Rupture du Jeûne). Abû Sacîd Al-Khudrî dit que le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a défendu de jeûner deux jours : le jour de cÎd Al-Fitr et le jour du Sacrifice (An-Nahr) (jour où les pèlerins offrent leur sacrifice).
  3. Les jours du Tashrîq (les trois jours qui suivent le jour du Sacrifice. Ce sont les 11e, 12e et 13e jours du mois de Dhul-Hijjah. Selon Sacd Ibn Abî Waqqâs, le Prophète lui avait ordonné d’annoncer aux gens que personne ne devait jeûner le jour de Minâ. Un groupe de savants considèrent le fait de jeûner durant cette période comme un acte répréhensible.
  4. On ne doit pas jeûner vendredi exclusivement. "Ne jeûnez pas un vendredi" dit le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui.
  5. Le jeûne une année complète est défendu : "Celui qui jeûne toute l’année, ne jeûne aucunement. Celui qui fait cela ira au Feu", dit le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui.
  6. La femme ne doit pas observer le jeûne facultatif sans la permission de son mari : "Aucune femme ne doit jeûner sans la permission de son mari si ce n’est au mois de Ramadan", dit l’Envoyé de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui.

P.-S.

Ouvrage publié par le Conseil Supérieur des Affaires Islamiques d’Égypte, 1993. Quelques adaptations sont faites par Islamophile.org.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.