Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > L’Imâm Jalâluddîn As-Suyûtî > Spécificités et Vertus du Vendredi > Spécificités du Vendredi 26 à 30
Spécificités et Vertus du Vendredi

Spécificités du Vendredi 26 à 30

vendredi 7 novembre 2003

Spécificités 26 à 28 : recommandation de s’embaumer, de se couper les ongles et de se raser

Al-Hâkim rapporte selon Ibn `Abbâs que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit un jour de vendredi : "Ô gens ! Lorsque ce jour arrive (c’est-à-dire le vendredi), faites vos grandes ablutions et que chacun use du meilleur parfum ou du baume qu’il possède."

Al-Bazzâr rapporte, ainsi qu’At-Tabarânî dans Al-Awsat et Al-Bayhaqî dans Shu`ab Al-Imân, que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - coupait ses onlges et sa moustache avant d’aller à la prière.

Al-Hâkim rapporte également dans Al-Awsat, selon `Â’ishah, que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : "Quiconque coupe ses ongles le vendredi sera protégé du mal jusqu’au vendredi suivant."

Sa`îd Ibn Mansûr rapporte dans ses Sunan, selon Râshid Ibn Sa`d, que les compagnons du Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - disaient : " Quiconque fait ses ablutions majeures le vendredi, use du siwâk et coupe ses ongles, alors il aura mérité (le paradis)."

Il rapporte également selon Makhûl : "Quiconque coupe ses ongles et sa moustache le vendredi, ne mourra pas par Al-Mâ’ Al-Asfar [1]."

Sa`îd Ibn Mansûr rapporte, ainsi qu’Ibn Abî Shaybah, selon Humayd Ibn `Abd Ar-Rahmân Al-Himyarî : "On disait que quiconque se coupe les ongles le vendredi, Dieu l’affranchit d’une maladie et dépose en lui une guérison."

Spécificité 29 : il est recommandé de porter ses plus beaux habits

Ahmad, Abû Dâwûd et Al-Hâkim rapportent selon Abû Sa`îd et Abû Hurayrah que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : "Quiconque fait ses ablutions majeures le vendredi, nettoie ses dents, met du parfum s’il en possède, porte ses plus beaux habits, puis sort de chez lui, arrive à la mosquée où il s’installe sans enjamber les cous des gens, puis prie ce que Dieu lui permettra de prier, et écoute l’Imam lorsqu’il délivrera son sermon, ce sera pour lui une expiation pour ses péchés commis entre ce vendredi et le vendredi précédent." Ahmad rapporte un hadîth similaire selon Abû Ayyûb Al-Ansârî et Abû Ad-Dardâ’ ; ainsi qu’Al-Hâkim selon Abû Dharr et Sa`îd Ibn Mansûr selon Abû Wadî`ah.

Al-Bayhaqî rapporte selon Jâbir Ibn `Abd Allâh que : "Le Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui - avait un mantelet qu’il portait aux deux `Îd [2] et les vendredis."

Abû Dâwûd rapporte selon Ibn Salâm, que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : "Celui parmi vous qui a les moyens d’avoir deux vêtements pour le vendredi - autres que ceux qu’il porte au travail - qu’il le fasse." Ibn Mâjah rapporte un hadîth semblable selon `Â’ishah, de même pour Al-Bayhaqî dans ses Shu`ab selon Anas.

At-Tabarânî rapporte dans Al-Awsat selon `Â’ishah que : "Le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - avait deux vêtements pour le vendredi. A la fin de la journée, nous les plions en attendant le vendredi suivant."

Il rapporte également dans Al-Kabîr selon Abû Ad-Dardâ’ que le Messager de Dieu - paix et bénédiction de Dieu sur lui - a dit : "Dieu et Ses Anges prient [3] sur ceux qui portent un turban le vendredi."

Spécificité 30 : Encenser la mosquée

Az-Zubayr Ibn Bakkâr, dans Akhbâr Al-Madînah, rapporte, selon un hadîth mursal [4] d’Al-Hasan Ibn Al-Hasan Ibn `Alî, que le Prophète - paix et bénédiction de Dieu sur lui - ordonna d’encenser la mosquée le Vendredi.

Ibn Mâjah rapporte, parmi les hadîths mursal de Makhûl, selon Wâthilah Ibn Al-Asqa` que le Prophète a dit : "Protéger vos mosquées du chahut de vos enfants, des délires de vos fous, de vos préoccupations commerciales et de l’élévation de votre voix et de vos armes, et encensez-les chaque vendredi."

Ibn Abî Shaybah et Abû Ya`lâ rapportent selon Ibn `Umar que `Umar Ibn Al-Khattâb encensait la mosquée chaque vendredi.

P.-S.

Traduit de l’arabe du site al-waraq.com (1, 2)

Notes

[1Littéralement, l’eau jaune. Nous cherchons à savoir à quelle maladie cette expression fait référence. Ndlr.

[2Les deux fêtes islamiques correspondent à la fin du Ramadan et du pèlerinage. NdT.

[3La prière de Dieu est une miséricorde et celle des anges une invocation. NdT

[4Un hadith dit mursal est un hadith dont la chaîne de transmission ne mentionne pas le nom du Compagnon qui a rapporté le hadith d’après le Prophète.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.