Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Nourriture et Boissons > Sheikh Hasanein Makhlûf > Mentionner le nom d’Allâh en arabe lors du sacrifice

Mentionner le nom d’Allâh en arabe lors du sacrifice

mardi 20 décembre 2005

Question

Est-ce que la prononciation du Nom de Dieu en arabe est indispensable pour la validité du sacrifice ?

Réponse de Sheikh Hasanayn Makhlûf

Il n’est pas indispensable que cela soit en arabe. Ce qui est indispensable c’est de prononcer le Nom de Dieu — Exalté soit-Il —, l’un de Ses Noms quel qu’il soit, en raison de Sa Parole — Exalté soit-Il — : « Mangez donc de ce sur quoi on a prononcé le nom de Dieu si vous êtes croyants en Ses versets. § Qu’avez-vous à ne pas manger de ce sur quoi le nom de Dieu a été prononcé ? » [1] Aucune distinction n’est faite dans ce verset entre tel et tel Nom. Dès lors que l’un des Noms de Dieu est mentionné, la viande sacrifiée rentre dans la catégorie de ce sur quoi le Nom de Dieu a été mentionné et n’est point interdite et ce, que l’on ait mentionné un Attribut divin en conjonction avec le Nom comme lorsqu’on dit « Allâhu Akbar », « Allâhu Ajall », « Allâh A`dham » ou « Allâh Ar-Rahmân Ar-Rahîm », etc. ou qu’aucun Attribut n’ait été mentionné en conjonction comme lorsqu’on se contente de dire « Allâh », « Ar-Rahmân », ou « Ar-Rahîm ». La mention du Nom de Dieu peut être en arabe, en persan ou dans toute autre langue, si le sacrificateur ne sait pas parler l’arabe et même s’il sait le parler. On rapporte que selon Abû Yûsuf [2] : « Si un homme mentionne le Nom de Dieu sur la bête sacrifiée en latin ou en persan, quand bien même il saurait parler l’arabe ou ne saurait pas, cette mention suffit car le Livre et la Sunnah stipulent que soit mentionné le Nom de Dieu de manière générale sans restriction à une langue particulière, que ce soit l’arabe, le farsi ou autre. »

Et Dieu est le plus savant.

P.-S.

Traduit de l’arabe du site islamonline.net.

Notes

[1Sourate 6, Al-An`âm, Les bestiaux, versets 118 et 119. NdT.

[2L’Imâm Abû Yûsuf est un brillant disciple de l’Imâm Abû Hanîfah et l’une des figures incontournables de l’école de jurisprudence hanafite. NdT.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2018. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.