Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Culte > La zakâh > Sheikh `Abd Al-Fattâh `Âshûr > Faire passer la zakât pour un cadeau

Faire passer la zakât pour un cadeau

mercredi 22 juin 2005

Question

Je voudrais savoir s’il est possible de donner la zakât à l’occasion de l’aïd de manière à la faire passer pour un cadeau. En réalité, il s’agit de la zakât des économies que j’ai réalisées en vue de partir au pèlerinage et je ne souhaiterais pas divulguer cela. Merci de me renseigner et que Dieu vous en rétribue.

Réponse de Sheikh `Abd Al-Fattâh `Âshûr

Louanges à Dieu et que la paix et les bénédictions soient sur le Messager de Dieu.

L’essentiel est que la zakât soit donnée aux ayants-droit spécifiés par la Parole du Très-Haut : « Les aumônes ne sont destinées que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les cœurs sont à gagner (à l’Islam), l’affranchissement des jougs, ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d’Allah, et pour le voyageur en détresse. C’est un décret d’Allah ! Et Allah est Omniscient et Sage. » [1]

Il n’est pas nécessaire pour la validité de la zakât que celui qui la reçoit sache que cet argent correspond à la zakât. On peut donc le présenter comme un cadeau, ou sous quelque forme que ce soit, de manière à préserver la dignité des pauvres et des indigents qui la reçoivent et pour ne pas froisser leurs sentiments.

Qu’Allâh vous accorde la réussite et agrée vos bonnes œuvres.

P.-S.

Traduit de l’arabe du site islamonline.net.

Notes

[1Sourate 9, At-Tawbah, Le repentir, verset 60. NdT.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.