Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Culte > La zakâh > Sheikh `Alî Jumu`ah > L’assiette de la zakât à la fin d’une année lunaire

L’assiette de la zakât à la fin d’une année lunaire

mardi 1er août 2006

Question

Si ma fortune s’accroît en cours d’année, disons quatre mois avant le début de la nouvelle année, l’assiette de la zakât comprendrait-elle uniquement le montant qui est resté en ma possession pendant une année lunaire ou bien la totalité de ma fortune à la fin de cette année ?

Réponse de Sheikh `Alî Gomaa

Dès lors que l’argent du demandeur dépasse la quotité, c’est-à-dire le prix de 85 grammes d’or à 21 carrats, la zakât due à la fin de l’année porte à la fois sur l’argent resté en sa possession pendant une année lunaire révolue et sur l’argent qui s’y est ajouté quatre mois avant l’échéance de la nouvelle année. Car le premier montant constitue l’assiette originelle de la zakât, tandis que les sommes additionnelles prennent le même statut [1]. Par conséquent, le demandeur doit calculer et acquitter sa zakât par rapport à la fortune totale dont il dispose en fin d’année.

Allâh — Exalté soit-Il — et le plus Savant.

P.-S.

Traduit de l’arabe avec l’aimable autorisation de Dâr Al-Iftâ’ en Égypte.

Notes

[1i.e. dès lors qu’ils sont consolidés dans le capital originel. NdT.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.