Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Culte > Prière > Sheikh Ibrâhîm Julhûm > Fermer les yeux pendant la prière

Fermer les yeux pendant la prière

mercredi 21 avril 2004

Question

Je suis un jeune homme âgé de vingt ans. J’entretiens de bonnes relations avec mon Seigneur. Mon souci est que je ferme les yeux pendant la prière rituelle pour mieux me concentrer. Mais lorsque certaines personnes m’ont reproché cette pratique, j’ai ouvert les yeux pendant la prière, ce qui m’a exposé à beaucoup de distraction et d’étourderies. Que dois-je faire, ouvrir mes yeux ou les fermer pendant ma prière ?

Réponse de Sheikh Ibrâhîm Julhûm

Que Dieu te salue, jeune homme ayant grandi dans l’obéissance à Dieu, soucieux des règles qui régissent ta prière et ton culte. Celui à qui Dieu veut du bien, Il l’instruit certes dans la religion.

Sache que tu dois être recueilli lorsque tu te tiens en prière devant Dieu. Si le fait de fermer les yeux te permet de réunir tes pensées, de te concentrer et d’être tranquille pendant ta prière, sans tomber dans la somnolence ni affecter ta récitation ou tes gestes, alors ferme tes yeux car cela est plus approprié pour ta condition et plus à même de t’aider à accomplir ta prière avec recueillement devant le Seigneur de l’univers - Exalté soit-Il.

Si le fait d’ouvrir les yeux pendant la prière n’altère pas ton recueillement, alors cela est préférable. Mais si une fois que tu ouvres les yeux ils s’attardent sur ce qu’ils voient comme décorations ou autres objets qui déconcentrent l’orant au point qu’il ne sache plus combien de rak`ât il a priées ni s’il a récité la Fâtihah ou pas, alors dans ce cas le fait de fermer les yeux n’est pas du tout détestable. Comme dirait Ibn Al-Qayyim, ce geste serait même plutôt appréciable et non point détestable car plus proche de l’esprit de la législation et de ses finalités.

Enfin, pour ce qui est de ton cas personnel, tu es le mieux placé pour savoir si le fait d’ouvrir les yeux ou de les fermer te permet de te concentrer dans ta prière. Fais donc ce qui te convient le mieux sans aucune gêne car cela te permet de mieux accourir vers Dieu, sachant que celui qui va vers Dieu, Dieu va vers lui, l’agrée et lui donne satisfaction.

Et Dieu est le plus savant.

P.-S.

Traduit de l’arabe du livre de Sheikh Ibrâhîm Julhûm Fatâwâ Islâmiyyah (Avis juridiques islamiques), ISBN 977-00-9611-3, volume 1, pp. 16-17. Cette fatwâ est également disponible en arabe dans la Banque de Fatâwâ du site Islamonline.net. La version originale est consultable sur archive.org.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.