Français | عربي | English

Accueil > Architecture islamique > L’architecture islamique, en Egypte, sous la période Ayyoubide 567-648 A.H. (...) > La Mosquée du Sultan As-Sâlih Najm Ad-Dîn 641 A.H. (1243 E.C.)

La Mosquée du Sultan As-Sâlih Najm Ad-Dîn 641 A.H. (1243 E.C.)

samedi 7 juin 2003

La Mosquée du Sultan As-Sâlih Najm Ad-Dîn, connue également sous le nom d’Université Sâlihiyyah, fut bâtie par le Roi Pieux Najm Ad-Dîn Ayyûb, septième sultan ayyûbide d’Egypte. Elle fut édifiée sur une partie du site qu’occupait auparavant le palais fatimide oriental. Elle fut achevée en l’an 641 de l’Hégire (1243/1244 E.C.). Elle se composait à l’origine de deux blocs séparés par une rue. Aucun vestige ne susbsite du bloc sud à l’exception de la façade, et son emplacement est désormais occupé par des constructions plus récentes. Quant au bloc nord, n’en subsiste que la colonne occidentale toujours intacte et recouverte par une voûte. Chacun des deux blocs comportait deux salles, l’une orientée vers l’est et l’autre vers l’ouest, et une rangée de cellules de chaque côté. Les deux blocs étaient séparés par une rue au bout de laquelle, à l’ouest, se trouvait la voûte d’entrée. Cette voûte se trouve au centre de la façade et elle est surplombée par le minaret. La façade a conservé ses caractéristiques architecturales : de part et d’autre de l’entrée, on peut observer une série de panneaux superficiels, qui comportent dans leur partie inférieure des fenêtres avec une riche variété de linteaux. Cette mosquée est la première à présenter des fenêtres situées aussi bas. Auparavant, elles se situaient plutôt sur la partie supérieure de la façade, comme on peut le voir dans les mosquées de `Amr, d’Ibn Tûlûn, etc. La majeure partie de la décoration de l’entrée s’inspire de la façade de la Mosquée Al-Aqmar et de celle de la Mosquée d’As-Sâlih Talâ’i`. La date de la construction, 641 A.H. (1243/1244 E.C.), est gravée au centre d’un panneau cintré situé au-dessus de la voûte d’entrée. Le minaret qui surplombe la voûte d’entrée est d’abord de forme carrée mais il devient ensuite octogonal. Les cotés de cet octogone sont décorés de petits panneaux de bois ressemblant à des coquillages et d’ouvertures cintrées. La partie octogonale est couronnée par un dome à nervures qui est lui aussi orné dans sa partie inférieure par des ouvertures surmontées par des stalactites. Ce minaret présente les caractéristiques typiques des édifices qui furent construits à la fin du septième et au début du huitième siècle hégiriens (XIIIe et XIVe siècles après J.-C.). Cette époque marque le début d’un âge d’or dans l’architecture des minarets qui atteindra son point culminant sous les Mamelouks.

JPEG - 67.2 ko
La Mosquée-Ecole du Sultan As-Sâlih Najm Ad-Dîn

P.-S.

Cet article est traduit à partir du site d’Al-Azhar.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.