Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî > Des problèmes sur le chemin de la vie islamique > Le recel des divergences est une grande trahison > La meilleure conduite
Des problèmes sur le chemin de la vie islamique
Section : Le recel des divergences est une grande trahison

La meilleure conduite

dimanche 12 novembre 2006

La meilleure conduite consiste à s’intéresser à ce qui est univoque dans la révélation, lui consacrant notre attention, et à passer outre ce qui est équivoque, sans essayer d’y réfléchir, car la raison n’a aucune prise au-delà de la matière.

Il y a cependant une grande différence entre les choses que la raison peut juger impossibles et les choses qu’elle se trouve incapable d’explorer. Il est ainsi impossible que trois ne fassent qu’un, mais le fait que Dieu soit Éternel, sans début ni fin, est vrai même si la raison ne peut le saisir.

Ai-je bien fait en arrivant à cette conclusion ? Je n’ai ménagé aucun effort, j’ai soulagé ma conscience et servi la Oumma ! Mais certains diront : « Non ! Ce n’est pas la conclusion qu’on espérait ! » À ces frères, je soumets les remarques suivantes.

Les ennemis ont changé, et les armes ont changé, alors que changent les moyens de défense !

En classe, j’écoutais le Sheikh déclarer la position de l’Islam à propos des Philosophes, résumée en un poème dont le début disait : « Par trois (articles) ont mécru les philosophes transgresseurs !! » Ce faisant, l’enseignant regardait fixement un coin de la classe, comme si les philosophes étaient assis là-bas écoutant le chef d’accusation.

Les trois articles cités sont, leur thèse sur l’ancienneté du monde (Qidam), la négation de la rétribution physique et la négation de la science d’Allâh de tous les détails. Ces accusés-là sont morts, d’autres mécréants ont pris leur place et défendent d’autres causes...

Les fadaises des Jahmites, des Karâmites et consorts n’ont plus cours, leurs thèses peuvent être étudiées parmi quantité de thèses surannées, mais l’attention doit être focalisée sur d’autres formes de déviances apparues récemment dans le monde...

Si, de nos jours, la raison humaine croyait en Dieu tel que l’a décrit le Saint Coran, elle n’aurait alors cure des anciennes polémiques ; elle ne s’arrêterait pas longtemps devant les textes équivoques. Car cette raison a refusé de sonder l’essence de la lumière, mais a su se servir de la lumière dans tous les domaines de la vie. Certes, le jour où cette raison croira, elle dépassera les discussions de terrasse de café, fruit de l’oisiveté ! L’essentiel est qu’on fasse qu’elle croie !

La lutte des Musulmans contre leurs adversaires s’est déplacée vers des domaines qu’il nous incombe d’étudier, et où nous devons nous tenir prêts avec une raison qui comprend la révélation et le monde à la fois.

On trouve parmi la jeunesse musulmane des groupes étranges, combinant l’héritage intellectuel des Khârijites, la jurispridence des Littéralistes (Dhâhirites) et l’imagination des Anthropomorphistes ! Parmi eux, il en existe qui essayent d’élever leur basse condition par l’insulte des Imams, sous la bannière de la Sunnah, et d’autres qui ressuscitent les anciennes superstitions au nom de la religion de la prime nature, d’autres encore défendent l’archaïsme et combattent le progrès civilisationnel au nom de la piété et de la sauvegarde des principes de la religion...

Mais laissons de côté les divergences au nom de la doctrine et penchons-nous sur les divergences au nom du culte.

P.-S.

Traduit de l’arabe de Mushkilât fî Tarîq Al-Hayâh Al-Islâmiyyah, Maktabat Rihâb Al-Jazâ’ir, 1989.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2018. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.