Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî > Des problèmes sur le chemin de la vie islamique > Le recel des divergences est une grande trahison > Introduction
Des problèmes sur le chemin de la vie islamique
Section : Le recel des divergences est une grande trahison

Introduction

lundi 10 juillet 2006

J’ai beaucoup œuvré pour combler les brèches qui divisent la jeunesse musulmane. Il est en effet effrayant de voir les divergences éclater parmi les musulmans actuellement, tandis que leurs ennemis s’apprêtent à leur porter le coup de grâce, après leur avoir asséné une série de coups qui ont désuni leurs rangs et leurs aspirations.

Il est diverses sortes de divergences juridiques et linguistiques que je n’appréhende aucunement. J’estime même que cela fait partie des traits mentaux et psychologiques de la nature humaine !

Quant aux divergences nées sur les bancs de l’oisiveté et du verbiage, qui occupent les assemblées du badinage et de l’inaction, cela constitue une désobéissance envers Dieu et un facteur d’affaiblissement de la Communauté.

Ce genre de divergences n’existaient pas lorsque la Communauté était occupée par son message, et avait mobilisé toutes ses forces pour tailler les griffes des agresseurs de l’islam. Lorsqu’elle a déposé son fardeau — ce qu’elle n’aurait jamais dû faire —, elle s’est mise à parler des choses de sa religion, et à spéculer sur la compréhension du monde de l’Inconnu (Al-Ghayb) après s’être délestée du fardeau de l’action dans l’ici-bas.

Nous avons ainsi hérité de quantité de fléaux se rapportant à différentes questions. Loin d’arranger nos affaires, nos adversaires nous ont livré une guerre d’extermination tandis que nous poursuivions ce verbiage, au point que j’ai craint que la renaissance islamique contemporaine ne soit avortée par la bêtise de gens qui raffolent de raviver ces questions.

Quand j’étais au Caire, quelqu’un est venu m’informer qu’une discorde avait éclaté à Hulwân entre les fidèles d’une mosquée ! J’ai demandé pourquoi. On m’a répondu que le prédicateur de la mosquée s’était demandé tout haut : « Où est Allah ?! » Les fidèles se sont étonnés de la question qui leur était posée ! Puis l’Imam s’est chargé de donner la réponse disant : « Au ciel ! » Ensuite, il a cité un hadith connu s’y rapportant... Certains fidèles se sont mis en colère en entendant la réponse, ce qui n’a pas manqué de provoquer un brouhaha et des polémiques parmi les gens.

Je me suis hérissé à l’écoute de ce récit et une grande colère s’est emparée de moi.

L’histoire du prédicateur et des opposants a été reprise et diffusée par ci par là, et voilà que les débats et les discordes naissent de nouveau entre ceux qui se revendiquent du salaf [1] et ceux qui se revendiquent du khalaf [2].

Je me suis dit alors qu’il y avait là de quoi réjouir les Juifs et les Chrétiens, et une nouvelle calamité pour les Musulmans hagards ! Dès lors, je me suis vu contraint de courir ça et là pour éteindre le feu et occuper la Oumma par ce dont elle doit s’occuper. J’étais également dans l’obligation de parler des divergences anciennes et contemporaines de façon à ressouder les rangs et à repousser la discorde.

P.-S.

Traduit de l’arabe de Mushkilât fî Tarîq Al-Hayâh Al-Islâmiyyah, Maktabat Rihâb Al-Jazâ’ir, 1989.

Notes

[1Le terme salaf désigne les pieux prédécesseurs, et plus particulièrement, parmi les trois premières générations de musulmans. NdT.

[2Le terme khalaf, littéralement, les successeurs désigne les générations ultérieures de musulmans. NdT.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.