Français | عربي | English

Accueil > Le Prophète Muhammad > La Sîrah > En Compagnie de l’Élu > La reconstruction de la Ka`bah
En Compagnie de l’Élu

La reconstruction de la Ka`bah

mercredi 6 juillet 2005

La Mecque subit des pluies diluviennes qui ébranlèrent les murs de la Ka`bah ; l’édifice qui était à l’époque sans plafond était sur le point de s’écrouler. Auparavant, les Quraysh avaient envisagé de le démolir et de le reconstruire, mais leur crainte du Seigneur de la Ka`bah les en avait dissuadés. Lorsque le déluge mit l’édifice en péril, ils se partagèrent la tâche de sa reconstruction. Chaque clan prit en charge l’un des quatre côtés du bâtiment dont il assurerait la démolition et la reconstruction, à condition de ne financer cette opération que de leur argent acquis honnêtement, excluant le salaire de la prostitution, l’argent de l’usure ou tout argent faisant l’objet de litiges. Puis, ils se regardèrent les uns les autres en silence pour voir qui oserait entamer le premier la démolition. Al-Walîd Ibn Al-Mughîrah s’avança et porta quelques coups de massues à la face yéménite. Puis, ils attendirent le lendemain pour voir ce qu’il adviendrait de lui. Lorsqu’ils constatèrent qu’il s’était levé sain et sauf, ils retrouvèrent un peu de courage et lancèrent les opérations de démolition jusqu’à ce qu’ils butent sur une roche verte que leurs outils n’arrivaient pas à entamer ; ils en firent le fondement de leur nouvelle construction.

Petit à petit, l’édifice s’éleva jusqu’à l’emplacement de la Pierre Noire. Les Mecquois se disputèrent alors l’honneur de la reloger à sa place. Une guerre était sur le point de les opposer, lorsque l’un de leurs notables proposa de faire arbitrer le premier homme qui entrerait par la porte d’As-Safâ. Et voici le Prophète — paix et bénédictions sur lui — entrant par cette porte, il n’était âgé que de trente ans. Ils dirent : « Voici Le Loyal (Al-Amîn), nous acceptons son jugement. » À l’évidence, ceci prouve qu’ils le tenaient pour une personne sage et avisée à qui ils pouvaient se fier. Ils les écouta attentivement puis dit : « Apportez-moi une cape. » On lui apporta une cape sur laquelle il déposa lui-même la Pierre. Puis, il leur dit : « Que le chef de chaque clan saisisse un coin de la cape. » Ainsi, ils la portèrent tous jusqu’à son emplacement, suite à quoi le Prophète prit la Pierre et la relogea à sa place. Le problème était clos et la construction pouvait s’achever.

La divergence des Quraysh lors de la reconstruction de la Ka`bah montre clairement que le pouvoir à la Mecque s’était écroulé. Nul parmi eux n’avait la trempe d’un Qusayy, d’un Hâshim ou d’un `Abd Al-Muttalib [1], ni était capable de les unir sous son commandement. Il ne fait pas de doute non plus que la faiblesse du pouvoir à la Mecque encouragea certains à dénoncer ouvertement l’égarement qui s’était emparé des Mecquois, à l’instar de Zayd Ibn `Amr Ibn Nufayl, `Ubayd Allâh Ibn Jahsh, Waraqah Ibn Nawfal et d’autres gens qui refusaient de consommer la viande sacrifiée par les Mecquois à leurs idoles, refusaient de se prosterner aux idoles et méprisaient les chimères auxquelles leurs semblables apportaient foi. Cette situation de faiblesse encouragea également les Juifs à traiter les Arabes avec dédain parce que ces derniers n’avaient aucune religion, que l’avènement du l’ultime Prophète était imminent, et que les Juifs allaient pouvoir massacrer les polythéistes Mecquois comme furent massacrés les `Âd et les Thamûd [2].

La nouvelle de l’avènement imminent du Messie mentionné dans les livres des Juifs et des Chrétiens commença à se répandre à la Mecque...

P.-S.

Traduit de l’arabe du livre de Sheikh Yâsîn Rushdî, Fî Rihâb Al-Mustafâ (En Compagnie de l’Élu), disponible en format PDF sur le site Mouassa.org.

Notes

[1Qusayy, Hâshim et `Abd Al-Muttalib sont trois figures charismatiques qui présidèrent au destin de la Mecque. Ils sont également les ancêtres du Prophète Mohammad — paix et bénédictions sur lui. NdT.

[2Les `Âd et les Thamûd sont deux tribus arabes antiques qui furent décimées par un châtiment divin pour avoir désobéi aux Messagers de Dieu. NdT.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.