Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Al-Bahî Al-Khawlî > Le Pèlerinage > Le Hajj et la `Umrah
Le Pèlerinage

Le Hajj et la `Umrah

samedi 17 janvier 2004

1) Le mot hajj signifie dans la langue arabe l’action de se rendre vers un lieu défini. Dans la terminologie juridique, il désigne l’action de se rendre à la Ka`bah, la Maison Sacrée.

2) La `umrah dérive du mot i`timâr qui signifie « visite ». Dans la terminologie juridique, il signifie la visite de la Maison Sacrée.

La différence entre le Hajj et la `Umrah sera définie ultérieurement.

Institution du Hajj et de la `Umrah

1) Le Hajj (grand pèlerinage) est une obligation pour les Musulmans, énoncée par le Coran et la Sunnah.

a) Dans le Coran, Dieu dit : « Dieu a prescrit le Pèlerinage à ce Temple pour quiconque a les moyens de s’y rendre. » [1] Cela signifie que le pèlerinage est un devoir qui incombe à tout Musulman et auquel il ne peut se soustraire aussi longtemps qu’il a les moyens de l’accomplir.

b) Pour ce qui est de la Sunnah, Ibn `Abbâs rapporte que dans l’un de ses discours, le Prophète dit : « Ô gens ! Le Pèlerinage vous est prescrit - accomplissez-le ! » Al-Aqra` Ibn Hârith s’enquit alors : « Doit-on l’accomplir chaque année, ô Envoyé de Dieu ! » « Si je répondais par l’affirmative, dit le Prophète, ce serait une obligation qui dépasserait votre capacité... Le pèlerinage doit être accompli une fois dans votre vie et celui qui l’accomplit plus d’une fois le fait de son plein gré. »

2) D’après ce hadith, le pèlerinage est donc un devoir dont on doit s’acquitter une fois dans la vie : le faire plus d’une fois est facultatif. Les savants sont unanimes sur ce verdict.

3) Quant à la `Umrah (petit pèlerinage), certains savants disent qu’elle est souhaitable, mais pas obligatoire. Ils citent une tradition rapportée par Abû Hurayrah selon laquelle le Prophète dit : « Le Hajj est un devoir. Mais la `Umrah est facultative. »

Un jour, un bédouin vint trouver le Prophète et lui dit : « Ô Envoyé de Dieu, la `Umrah est-elle une obligation ? » Le Prophète lui répondit : « Non, mais il est préférable pour vous de l’accomplir. »

4) Le Prophète recommanda l’accomplissement du pèlerinage le plus tôt possible : « Celui qui veut accomplir le pèlerinage doit s’empresser de le faire, car il pourrait tomber malade, perdre son argent ou s’appauvrir. »

P.-S.

Source : manuel édité par le Conseil Supérieur des Affaires Islamiques d’Égypte, 1993. Revu et adapté par islamophile.org.

Notes

[1Sourate 3, Âl `Imrân, la Famille d’Amram, verset 97.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.