Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > La charte de l’enfant en islam > Les libertés et les devoirs humains généraux
La charte de l’enfant en islam

Les libertés et les devoirs humains généraux

dimanche 24 juin 2007

Article 5 :

  1. Dès la formation du fœtus, l’enfant a le droit à la vie, à l’existence et à la croissance.
  2. Il est illicite d’avorter un fœtus sauf lorsque la vie de la mère est exposée à un danger certain que l’on ne peut écarter que par le biais de l’avortement.
  3. Le fœtus a le droit de recevoir les soins médicaux et l’alimentation appropriée par l’intermédiaire des soins et de la protection prodigués à sa mère.
  4. Il est illicite de porter préjudice au fœtus de manière générale et il convient de punir quiconque lui porte atteinte.

Article 6 :

À sa naissance, l’enfant a le droit de se voir donner un beau prénom, d’être reçu dans la joie et la gaieté, que l’on se félicite de sa venue au monde et que l’on célèbre cet événement. À cet égard, la législation islamique ordonne que l’on traite les garçons et les filles sur un pied d’égalité. Elle interdit de réserver aux filles un mauvais accueil ou de leur nuire de quelque façon que ce soit.

Article 7 :

L’enfant a le droit à la protection de son identité, y compris son prénom, sa nationalité, ses attaches familiales, tout comme sa langue, sa culture, et son appartenance religieuse et civilisationnelle.

Article 8 :

La législation islamique interdit toute discrimination entre les enfants que ce soit à cause de leur race, de la race de leurs parents ou de leur tuteur légal, de leur couleur de peau, de leur ethnie, de leur nationalité, de leur langue, de leur religion, de leurs opinions politiques, de leur origine nationale, ethnique ou sociale, de leur fortune ou indigence, de leur lieu de naissance ou à cause de toute autre considération susceptible de créer une forme de discrimination.

Article 9 :

L’enfant a le droit de recevoir les meilleures traitements médicaux et de recourir aux organismes chargés de la prévention, des soins et de la réhabilitation.

Article 10 :

L’enfant a le droit de recevoir de la part de ses parents et d’autrui un traitement affectueux, équitable et de nature à réaliser son intérêt.

Article 11 :

L’enfant a le droit de jouir de son enfance. Nul ne peut lui retirer le droit au repos, à la jouissance de son temps libre, de jouer, de s’amuser, de participer à la vie culturelle et artistique de manière appropriée pour son âge et dans le respect de son identité.

Article 12 :

  1. Dans les limites définies par la loi, l’enfant a le droit à la liberté de penser, à la liberté de conscience et à la liberté d’avoir une religion.
  2. Les parents de l’enfant et ses tuteurs légaux ont des droits et des devoirs en ce qui concerne l’orientation de l’enfant dans l’exercice de ses droits en harmonie avec ses facultés croissantes et son intérêt réel.

Article 13 :

  1. L’enfant a le droit à la liberté d’expression.
  2. Ce droit comprend la poursuite de toute sorte d’information et de pensées intègres ne s’opposant pas aux principes de l’éthique, de la religion et du patriotisme, d’en recevoir l’enseignement et de les propager oralement ou par écrit, par la production artistique ou par quelque autre biais adapté à sa condition et à ses facultés intellectuelles.
  3. L’enfant capable de former ses propres opinions a le droit de les exprimer librement dans toutes les affaires qui le concernent ; ses opinions doivent recevoir la considération qui s’impose selon son âge, sa maturité et son intérêt réel.
  4. Cette liberté n’a de limite que le respect des droits d’autrui et de leur réputation, ou la protection de la sécurité nationale, ou la protection de l’ordre public, de la santé publique et de la moralité publique.

P.-S.

Traduit de l’arabe du site islamonline.net.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.