Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > L’Imâm Abû Hâmid Al-Ghazâlî > La Pénitence après le péché > Qu’est-ce qui nécessite le repentir ?
La Pénitence après le péché

Qu’est-ce qui nécessite le repentir ?

lundi 2 octobre 2000

La pénitence, répétons-le, c’est le fait de regretter un péché et de s’en écarter. Or, il semble impossible de s’écarter d’un péché sans en connaître la nature. Il est une règle selon laquelle « ce sans quoi une obligation ne peut être accomplie est à son tour une obligation à accomplir » . Comme la pénitence est un devoir, ce sans quoi la pénitence est impossible devient une nécessité incontournable. Aussi est-il indispensable de savoir ce que sont les péchés afin de pouvoir s’en écarter. Les péchés sont, en résumé, les actions, les paroles et les intentions contraires aux ordres divins et aux enseignements prophétiques.

 Les péchés sont commis lorsque l’homme enfreint la Loi dans quatre contextes différents où, à chaque fois il veut s’attribuer, ou manifeste dans son attitude, des qualificatifs qui ne sont pas les siens, à savoir : des attributs qui n’appartiennent qu’à Dieu, des qualificatifs associés au diable, des comportements qui relèvent des animaux ou enfin des bêtes fauves.

Souvent l’homme tente de se parer d’attributs qui n’appartiennent en vérité qu’au Seigneur de toute créature. Ainsi certains espèrent, voire prétendent, à l’éternité. D’autres manifestent orgueil et fierté. D’autres enfin vivent pour être loués. Comme si cette personne orgueilleuse, aimant les louanges, voulait crier haut et fort comme Pharaon : « Je suis votre Seigneur, le Très Haut ! » [1]. Un tel comportement, fréquent, conduit inéluctablement aux péchés majeurs et au Châtiment de Dieu.

L’homme devient diabolique lorsque son cœur s’emplit d’envie, de jalousie, d’hypocrisie et lorsqu’il détourne les gens du droit chemin et les appelle à des chemins déviants.

L’homme devient « animal » lorsqu’il se donne pour objectif l’assouvissement, à tout prix, des plaisirs de la chair (du ventre et du sexe essentiellement). Il en découle la fornication, la sodomie, le vol des biens d’autrui pour sa satisfaction personnelle, ainsi que d’autres péchés que développent de bas appétits...

L’homme est parfois comme une bête fauve furieuse lorsqu’il se laisse emporter par sa colère, en attaquant verbalement et/ou physiquement les gens, en les agressant, en tuant ou en commettant d’autres actes aux conséquences malheureuses.

 Nous avons mentionné ici des péchés capitaux ainsi que leurs sources respectives. En dérivent des péchés qui se déclinent avec nos différents membres et sens. Pour le cœur par exemple, c’est l’association d’autres divinités à Dieu, l’hypocrisie, l’intention de nuire et il en va ainsi pour chacun de nos sens.

Notes

[1Sourate 79, les Tireuses, An-Nâzi`ât, verset 24. NdT

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.