Français | عربي | English

Accueil > Le Prophète Muhammad > Ses manières et son éthique > Sa simplicité

Sa simplicité

lundi 8 mars 2004

Muhammad fut une personne très simple durant toute sa vie. Il ne faisait pas de manière et était simple dans ses habitudes. Même lorsqu’il était chef d’Etat, il mangeait ce qu’on lui donnait, portait des habits grossiers, et s’asseyait à même le sol sans protection, ou sur un tapis sans aucune hésitation, qu’il fût seul ou en présence d’autrui. Il mangeait du pain fait de farine grossière et il lui arrivait même de se nourrir uniquement de dattes des jours durant. Il portait des vêtements simples et n’aimait pas l’étalage ni l’exposition. Il aimait la simplicité dans toutes choses.

Les biens de ce monde terrestre avaient peu d’importance pour le Prophète. Ibn Mas`ûd rapporta que le Messager de Dieu dormit sur une natte faite de roseaux si bien que ces flancs en portaient les marques lorsqu’il se réveilla. Il dit : « Ô Messager d’Allah ! Tu aurais dû nous demander d’étendre quelque chose de plus doux sur cette natte pour toi. » Le Prophète répondit : « Qu’ai-je à faire de ce bas-monde ? Je suis dans ce monde tel un cavalier qui se repose un moment à l’ombre d’un arbre, puis qui se lève et s’en va. » [1]

`Ubayd Allâh Ibn Muhsin rapporta que le Messager de Dieu dit : « Celui d’entre vous qui se réveille le matin en sécurité parmi les siens, ne souffrant d’aucun mal dans son corps et possèdant la nourriture de sa journée, c’est comme si l’on avait mis tous les biens de ce monde en sa possession. » [2] Abû Hurayrah rapporte que le Messager de Dieu dit : "Regardez ceux qui sont plus bas que vous et ne regardez pas ceux qui sont plus haut. Cela est plus à même de vous éviter de mépriser le bienfait de Dieu à votre égard."

Le Prophète s’abstint de mener une vie fastueuse. Il portait souvent des vêtements usés. Son lit était parfois constitué d’une couverture rêche, parfois d’une peau fourrée de fibres de palmiers, et parfois de tissu usagé. La neuvième année de l’Hégire, lorsque l’État islamique s’étendit du Yémen à la Syrie, son chef ne possédait qu’un lit et une outre. `Â’ishah rapporta que lorsqu’il mourut, il n’y avait rien à manger dans la maison, excepté un peu d’orge.

Une fois, ‘Umar entra dans la maison de Muhammad et observa l’état de l’ameublement. Muhammad lui-même ne portait sur lui qu’un drap pour couvrir la partie inférieure de son corps. Il y avait un simple lit avec un oreiller rempli de fibres de noix. D’un côté de la pièce, il y avait un peu d’orge et dans un coin, près de ses pieds, il y avait une peau d’animal. Il y avait quelques peaux suspendues près de son lit. `Umar raconte qu’à la vue de cet ameublement, il eut les larmes aux yeux. Le Messager de Dieu l’interrogea sur la raison de son chagrin. Il répondit : « Ô Messager d’Allah ! Pourquoi ne devrais-je pas pleurer ? Les cordes du lit ont laissé des marques sur ton corps. Cette petite pièce qui contient tous tes meubles, je peux en voir la totalité d’un seul coup d’oeil. L’Empereur byzantin et l’Empereur perse jouissent d’une vie luxueuse tandis que toi, le Messager d’Allah et l’Élu, tu vis ainsi. » Il répondit : « Ô Ibn Al-Khattâb ! N’es-tu pas satisfait qu’ils choisissent ce monde et que nous choisissions l’Au-delà ? » [3]

En résumé, Muhammad menait et appréciait cette vie simple. Il enseigna à ces Compagnons, par son exemple personnel, de ne pas faire montre d’ostentation et de matérialisme.

P.-S.

Traduit de l’anglais du site Islamonline.net.

Notes

[1Conférer le registre d’Ibn Mas`ûd dans le Musnad de Ahmad. Ndlr

[2Hadîth rapporté dans les Sunan d’At-Tirmidhî et les Sunan d’Ibn Mâjah. Ndlr

[3Extrait d’un hadîth du Sahîh de Muslim, dans le chapitre du divorce. Ndlr

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.