Français | عربي | English

Accueil > Grandes Figures de l’Islam > Savants contemporains > Sheikh Muhammad Abû Zahrah

Sheikh Muhammad Abû Zahrah

Un juriste atypique

mercredi 17 mai 2000

image 229 x 322
Né en 1898, à Al-Mahallah Al-Kubrâ, Province de Gharbiyyah, Égypte
Décédé en 1974

Le père de Sheikh Abû Zahrah était un théologien musulman qui enseignait les sciences islamiques dans Al-Mahallâ, une des grandes villes du delta du Nil. Ainsi, Sheikh Abû Zahrah naquit dans une famille, de la classe moyenne, pieuse et très attachée à l’islam.

Il commença sa carrière religieuse très tôt par la mémorisation du Coran dans sa ville Al-Mahallâ.

En 1913, il partit à Tanta (grande ville du delta du Nil, capitale de Gharbiyyah) pour suivre les cours du cycle primaire d’Al-Azhar qui se déroulaient alors dans la mosquée de Sayyidî Ahmad Al-Badawî. L’intelligence et la vivacité d’esprit de Sheikh Abû-Zahrah firent de lui un élève remarquable. Conscient des capacités de son jeune élève, Sheikh Adh-Dhawahri a essayé de faire une exception au règlement pour que Sheikh Abû Zahrah saute une classe. Cette tentative a échoué à cause de la rigidité du règlement.

En 1916, il fut le premier au concours d’admission de « Al-Qadâ’ As-Shar`î » (la magistrature islamique). C’était alors une école qui venait de naître. Elle avait pour vocation la formation de savants musulmans spécialistes en jurisprudence et en lois islamiques. Le cursus de formation durait neuf ans dans cette école.

Après y avoir terminé ses études, Sheikh Abû Zahrah occupa divers postes du ministère de l’éducation. Il enseigna ensuite « l’histoire des religions » à la Faculté des Fondements de la Religion (Usûl Ad-Dîn). Il resta dans cette faculté d’Al-Azhar jusqu’en 1942.

En 1934, il enseigna la Shari`ah Islamique ( i.e. Lois Islamiques) à l’Université du Caire, en Faculté de Droit.

En 1962, il fut choisi pour être membre de L’Académie des Recherches Islamiques d’Al-Azhar.

Il est connu dans le monde musulman pour son précieux ouvrage consacré à la vie des grands Imâms de la jurisprudence islamique (fiqh) et leurs méthodologies dans leurs écoles de pensées. Même si les ouvrages de Sheikh Abû Zahrah exposaient une partie de la vie des Imâms, il ne s’agissait pas des biographies. Il mettait surtout l’accent sur le développement des écoles de jurisprudence islamique à travers la vie de leurs fondateurs.

La renommée de ses ouvrages dépassa très vite les frontières de l’Égypte. Dans de nombreuses Universités Islamiques du monde, ses livres sont la référence pour ce qui est du développement des écoles de jurisprudence. Sheikh Muhammad Al-Ghazâli, qui se considère comme l’un des étudiants de Sheikh Abû Zahrah, affirmait que celui qui a écrit ces ouvrages sur les Imâms de l’Islam était lui-même un Imâm et un admirable savant.

Les livres de Sheikh Abû-Zahrah développaient la biographie et la jurisprudence des Imâms suivants :

  • Imâm Abû Hanifah An-Nu`mân et le développement de son école de jurisprudence, « Al-fiqh Al-Hanafî »
  • Imâm Mâlik Ibn Anas et le développement de son école de jurisprudence, « Al-fiqh Al-Mâlikî »
  • Imâm Muhammad Ibn Idrîs Ash-Shâfi`î et le développement de son école de jurisprudence, « Al-Fiqh Ash-Shâfi`î »
  • Imâm Ahmad Ibn Hanbal et le développement de son école de jurisprudence, Al-fiqh Al-Hanbalî
  • Imâm Ja`far As-Sâdiq et le développement de son école de jurisprudence, Al-fiqh Al-Ja`farî
  • Imâm Zayd Ibn `Alî et le développement de son école de jurisprudence, Al-fiqh Az-Zaydî
  • Imâm Ibn Hazm et le développement d’Al-fiqh Adh-Dhâhirî.

Sheikh Abû Zahrah était connu pour son caractère plein de bravoure et d’assurance. Détestant l’hypocrisie, il tenait à la liberté de pensée et refusait d’être sous le contrôle d’une autre personne. Pendant ses cours académiques, il avait l’habitude de relever et critiquer les erreurs et les torts des gouverneurs. Une fois, il arrêta son cours et exigea que la fille du président (une de ses élèves) assiste au cours comme tout le monde, sans garde de corps.

Son caractère fort lui causa de nombreux problèmes avec des personnalités politiques. Au milieu des années 60, on lui interdit d’enseigner. Mais Sheikh Abû Zahrah ne plia pas l’échine et resta l’homme qu’il était. Au début des années 70, le président Sadât rencontra une assemblée de savants musulmans. Sheikh Abû Zahrah, qui était présent, adressa la parole au président en l’appelant directement par son prénom. Il lui donna de nombreux conseils de façon posée et respectueuse et le président ne pouvait qu’acquiescer en écoutant ce Sheikh plein de franchise.

Sheikh Abû Zahrah était connu pour son esprit vif, son intelligence et son enthousiasme. Ses élèves appréciaient beaucoup son humour et le respectaient comme leur père. Très populaire pour son humour et son caractère très aimable, ses élèves le surnommèrent Abû Zahrah As-Sukkarah (Abû Zahra le délicieux).

Les fatâwas de Sheikh Abû Zahrah devinrent célèbres grâce à ses livres, ses cours magistraux et son apparition régulière dans le programme télévisé hebdomadaire Nûr `Alâ Nûr, ("Lumière sur lumière").

En plus de la biographie des Imâms de la jurisprudence et de l’évolution de leurs écoles, Sheikh Abû-Zahrah a écrit :

  1. Ahkâm At-Tarikât wa Al-Mawârîth
    Les règlements relatifs aux successions et à l’héritage
  2. Usûl Al-Fiqh
    Les fondements de la jurisprudence
  3. Târîkh Al-Jadal
    L’histoire de la polémique
  4. Al-Ahwâl Ash-Shakhsiyyah
    Les statuts personnels
  5. Sharh Qânûn Al-Wasiyyah
    Commentaire de la loi relative au testament
  6. Al-Jarîmah wal-`Uqûbah fil-Fiqh Al-Islâmî - Al-Jarîmah
    Le crime et la peine dans la jurisprudence islamique : le crime
  7. Al-Jarîmah wal-`Uqûbah fil-Fiqh Al-Islâmî - Al-`Uqûbah
    Le crime et la peine dans la jurisprudence islamique : la peine
  8. Muhâdarât fin-Nasrâniyyah
    Cours sur le christianisme
  9. Târîkh Al-Madhâhib Al-Islâmiyyah
    L’histoire des écoles de jurisprudence islamique
  10. Al-`Ilâqât Ad-Dawliyyah fil-Islâm
    Les relations internationales en islam
  11. Khâtam An-Nabiyyîn
    Le Sceau des Prophètes

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2018. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.