Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh `Umar Ibn Hafîdh > De bonnes résolutions pour le nouvel an

De bonnes résolutions pour le nouvel an

mardi 31 janvier 2006

Au Nom de Dieu Le Clément Le Miséricordieux

Louanges à Dieu, Seigneur des mondes. « Béni soit Celui qui a placé dans le ciel des constellations et y a placé un flambeau et une lune éclairante. Et c’est Lui qui a assigné une alternance à la nuit et au jour pour quiconque veut y réfléchir ou montrer sa reconnaissance » [1]. Seigneur, accorde Tes prières et Tes bénédictions à Ton Serviteur émigré, notre maître Muhammad, ainsi qu’à sa Famille purifiée et à ses Compagnons bien-guidés.

Chère Communauté muhammadienne, nous accueillons une nouvelle année hégirienne, avec le début du mois sacré de Muharram. Aucun mois, autre que le mois de Ramadân, n’est plus propice au jeûne que le mois de Muharram. C’est au cours de ce mois que nous célébrons les jours de Tâsu`â’ et de `Âshûrâ`, respectivement le neuvième et le dixième jour du mois, qui commémorent le jour où notre maître Moïse — paix et bénédictions sur lui — a été sauvé de Pharaon.

Avec le début de ce mois, nous commémorons également l’Émigration du Prophète Élu Muhammad, de La Mecque vers Médine. C’est l’Hégire. L’Hégire renferme des significations, des leçons et des enseignements, dont nous évoquerons quelques-uns à l’occasion de ce mois. Nous essaierons en réalité de mettre l’accent sur une signification particulière de cette Émigration : l’abstention de ce que Dieu a interdit. Car d’après le hadith prophétique : « L’Émigré est celui qui quitte ce que Dieu a interdit ».

Chaque croyant doit donc accueillir ce nouvel an avec une ferme résolution et une réelle détermination à quitter ce que Dieu a interdit. À l’occasion de la commémoration de ce grand événement qu’est l’Hégire, nous axerons notre propos selon trois directions illustrant les choses que nous devons quitter dans le cadre de notre Émigration à Dieu : d’abord des choses perçues par la vue, ensuite des choses perçues par l’ouïe, et enfin les idées et les conceptions qui habitent les coeurs. Il est nécessaire d’avoir une ferme intention de quitter ces choses illicites, conformément à la Parole de Dieu — Exalté soit-Il — : « L’ouïe, la vue et le coeur : sur tout cela, en vérité, vous serez interrogés » [2].

Il est impératif et essentiel, pour le salut de la Communauté, pour l’amélioration de sa situation et pour la dissipation de ces sombres nuages qui la recouvrent, que chacun d’entre nous examine les choses qu’il entend, afin de purifier son ouïe de ce qui est contraire à la Loi divine et de ce qui est interdit par Dieu, comme la médisance, la calomnie, l’insulte, le rabaissement, le mépris, l’indiscrétion. Chacun d’entre nous doit examiner également ce qu’il voit dans les maisons, dans la rue ou dans d’autres lieux, ce qu’il voit également dans les supports imprimés, muraux ou audiovisuels. Un véritable travail sur soi est donc nécessaire pour faire sa propre émigration en quittant ce que Dieu a interdit à cet égard, en purifiant les maisons de ces poisons léthals que constituent ces choses que l’on voit et qui poussent au péché, à l’impudicité et à l’oubli de la Toute-Puissance de Dieu — Exalté soit-Il. Grâce à ces deux étapes de purification de l’ouïe et de la vue, il est aisé d’accomplir la troisième étape qui est la purification du cœur de toutes les conceptions corrompues et de toutes les idées auxquelles il est préjudiciable de penser car incitant à tomber dans le péché. Nous demandons à Dieu — Exalté soit-Il — de nous aider à bien accomplir notre devoir et à être fidèle à Son Alliance.

Nous accueillons un nouvel an hégirien commémorant l’Émigration du Prophète. Ô Musulmans, rappelez-vous que l’Émigré est celui qui quitte ce que Dieu a interdit. « L’ouïe, la vue et le cœur : sur tout cela, en vérité, vous serez interrogés » [2]. Dieu soit avec nous.

P.-S.

Traduit de l’arabe du site Alhabibomar.com.

Notes

[1Sourate 25, Al-Furqân, Le Discernement, versets 61 et 62. NdT.

[2Sourate 17, Al-Isrâ’, Le Voyage nocturne, verset 36. NdT.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2018. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.