Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh `Abd Al-Qâdir `Îsâ > Vérités sur le soufisme > Présentation du soufisme > Etymologie du mot Tasawwuf (Soufisme)
Vérités sur le soufisme
Section : Présentation du soufisme

Etymologie du mot Tasawwuf (Soufisme)

dimanche 23 septembre 2001

Les opinions se sont multipliées au sujet de l’étymologie du mot Tasawwuf. Certains ont dit : « Il provient du mot sûfah (laine), l’état du Soufi avec Dieu - que Son Nom soit Exalté - étant comme une laine posée, en raison de sa totale soumission à Dieu. » [1]

D’autres ont dit : « Il fait référence au mot Sifah (attribut, qualité), car l’essence du Tasawwuf c’est de faire siens les caractères louables et de s’écarter des caractères vils. » [2]

D’autres encore ont affirmé que : « Il dérive de la pureté, c’est pourquoi Abû Al-Fath Al-
Bustî, que Dieu lui fasse miséricorde, a dit [3] :

Les gens ont divergé au sujet du Soufi, certains ont pris la laine comme origine de son nom Et je n’attribue ce nom qu’à celui qui s’est purifié, si bien qu’il gagna une sincère affection et fut appelé Soufi

D’autres ont écrit : « Il a pour origine As-Suffah, car le soufi est à l’image des gens de la
Suffah que Dieu a décrit : « Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d’eux, en
cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le coeur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est
outrancier ». [4]

As-Suffah désigne les premières générations des hommes du Tasawwuf dont l’adoration sincère de Dieu donna un exemple lumineux pour les soufis qui l’ont suivi ultérieurement.

L’Imâm Al-Qushayri, lui, soutient que le terme Tasawwuf renvoie au mot Safwah, c’est-à-dire l’élite élue.

D’autres disent que le mot Tasawwuf vient du mot Saff (rang), comme si les hommes du Tasawwuf formaient, grâce à leurs cœurs, le premier rang parmi les attachés à Dieu en permanence et ceux qui se devancent énergiquement dans les actes d’obéissance à Allah.

D’autres enfin ont pensé que : « le mot Tasawwuf fait référence au port de la laine épaisse, car les soufis choisissaient d’en faire leurs habits en signe d’austérité et d’ascétisme. »

En tous cas, le Tasawwuf est tellement connu que chercher sa racine dans la langue n’est pas indispensable pour en saisir l’essence.
Certains critiquent le « soufisme » en prétendant que ce terme ne fut jamais employé du temps des Compagnons du Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, et des Successeurs.
Leur critique n’est pas fondée en ce sens que de nombreux termes et appellations, comme An-Nahw (la grammaire), Al-Fiqh (la jurisprudence islamique) et Al-Mantiq (la logique), ont été introduits après la génération des Compagnons. L’usage de ces termes nouveaux n’a jamais été désapprouvé.

De toute façon, ce qui nous importe le plus ce n’est pas les expressions ou la forme des mots,
mais plutôt les vérités et les principes qu’ils véhiculent. Lorsque nous appelons au soufisme,
nous appelons à l’anoblissement des âmes, la purification des cœurs, le raffinement des
caractères et l’aspiration au rang de la bienfaisance, (cf. hadîth Jibrîl). Nous donnons à ces nobles fins le nom de Tasawwuf. Ceux qui le souhaitent pourront l’appeler « aspect spirituel de l’Islam », ou « l’aspiration à la bienfaisance » ou « le développement des nobles caractères » ou encore un autre nom qui reflète l’essence du Tasawwuf. Les savants ont appelés Tasawwuf les vérités qu’ils ont apprises grâce à nos nobles prédécesseurs (As-Salaf As-Sâlih). Ils ont transmis, génération après génération, les vérités du Tasawwuf si bien qu’aujourd’hui, le mot Tasawwuf est devenu une expression consacrée désignant le cœur spirituel de l’Islam.

P.-S.

Traduit de l’arabe du livre de Sheikh `Abd Al-Qâdir `Îsâ, Haqâ’iq `an At-Tasawwuf, disponible en ligne sur le site Shazly.com.

Notes

[1Iqâdh Al-Himam fî Sharh Al-Hikam,p.6, par Sheikh Ibn `Ajîbah, décédé en 1266 A.H.

[2ibid.

[3ibid.

[4Coran, Sourate Al-Kahf, verset 28.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2018. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.