Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Culte > Jeûne > Recommandations pour la Nuit du Mérite

Recommandations pour la Nuit du Mérite

mardi 2 novembre 2004

Question

Que la paix soit sur vous ainsi que la Miséricorde de Dieu et Sa Bénédiction.

Chers savants, étant donné que la Nuit bénie du Mérite (laylat al-qadr) approche, nous aimerions que vous nous parliez des actes méritoires à accomplir. Pourriez-vous nous éclairer sur les actes d’adoration recommandés durant cette nuit ?

Réponse

Laylat al-qadr est la nuit la plus bénie. Celui à qui elle échappe aura manqué un bien immense. Tout croyant désireux d’obéir à son Seigneur et d’augmenter ses bonnes actions doit faire de son mieux pour passer cette nuit dans l’adoration et l’obéissance. Si cette entreprise lui est facilitée, tous ses péchés passés lui seront pardonnés.

Prier nuitamment

Il est recommandé de faire de longues veillées de prière (qiyâm) durant les nuits où la Nuit du Mérite est attendue. Ceci est prouvé par de nombreux hadiths, dont les suivants :

Abû Dharr - qu’Allâh l’agrée - rapporte : « Nous avons jeûné avec le Messager d’Allâh - paix et bénédictions sur lui - durant le mois de Ramadân. Il ne nous présida pas durant les prières nocturnes surérogatoires jusqu’à ce qu’il restât sept nuits avant la fin du mois. Il nous présida alors pendant un tiers de la nuit. Il ne pria pas avec nous la sixième nuit. Durant la cinquième, il pria avec nous la moitié de la nuit. Nous lui demandâmes : “Ô Messager d’Allâh ! Ne devrais-tu pas prier avec nous toute la nuit ?” Il répondit : “Quiconque prie derrière l’imam jusqu’à ce que ce dernier finisse aura une récompense équivalente à celui qui aura prié la nuit entière.” » [1]

La récompense

Abû Dâwûd dit : « On interrogea Ahmad : “Préfères-tu qu’un homme prie seul ou avec les gens pendant les nuits de Ramadân ?” Il répondit : “Avec les gens”. Je l’ai aussi entendu dire : “Je préfère que l’on effectue la prière nocturne ainsi que le witr avec l’imam car le Prophète - paix et bénédictions sur lui - dit : “Quand un homme prie avec l’imam jusqu’à ce dernier finisse, il gagne la même récompense que s’il avait prié toute la nuit”.” »

Abu Hurayrah - qu’Allah l’agrée - rapporte que le Prophète - paix et bénédictions sur lui - a dit : “Quiconque demeure en prière durant la Nuit du Mérite - et que cela lui est facilité -, entraîné qu’il est par la foi et l’espérance en Dieu, verra ses péchés passés pardonnés.” [2] L’expression « et que cela lui est facilité » figure dans la version de Ahmad, d’après `Ubâdah Ibn As-Sâmit, et signifie qu’Allâh - Exalté soit-Il - permet à cette personne de faire partie des adorateurs sincères durant cette nuit bénie.

Faire des invocations

Il est aussi recommandé de faire d’abondantes invocations au cours de cette nuit. `Â’ishah - qu’Allah l’agrée - rapporte avoir demandé au Prophète - paix et bénédictions sur lui - : « Ô Messager d’Allâh ! Si jamais je sais quelle nuit est la Nuit du Mérite, que dois-je dire durant cette nuit ? » Il lui enseigna l’invocation suivante : « Allâhumma innaka `afuwwun tuhibbu al-`afwa fa`fu `annî, Ô Allah ! Tu es Celui qui pardonne sans cesse, et Tu aimes le pardon. Pardonne moi donc. »  [3]

Abandonner les plaisirs mondains pour s’adonner à l’adoration

Il est aussi recommandé de passer plus de temps en adoration pendant la nuit où la Nuit du Mérite est susceptible de tomber. Cela implique l’abandon de nombreux plaisirs mondains pour s’assurer que le temps est utilisé uniquement dans l’adoration d’Allah - Exalté soit-Il. Cette recommandation est fondée sur le hadith suivant, rapporté par `Â’ishah - qu’Allah l’agrée : « Durant les dix dernières nuits du mois de Ramadân, le Prophète - paix et bénédictions sur lui - serrait son izâr (c’est-à-dire qu’il s’écartait de ses femmes dans le but d’avoir plus de temps pour l’adoration), priait toute la nuit et réveillait sa famille » [4]. Elle dit aussi : « Le Messager d’Allâh - paix et bénédictions sur lui - redoublait d’effort dans l’adoration durant les dix dernières nuits. » [5]

P.-S.

Traduit de l’anglais du site Islamonline.net. La version originale est consultable sur archive.org.

Notes

[1Hadith rapporté par Ibn Abî Shaybah, Abû Dâwûd et At-Tirmidhî.

[2Hadith rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

[3Hadith rapporté par Ahmad, Ibn Mâjah et At-Tirmidhî.

[4Hadith rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

[5Hadith rapporté par Muslim.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.