Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Culte > La zakâh > Sheikh Muhammad Mitwallî Ash-Sha`râwî > La zakât et les non-musulmans

La zakât et les non-musulmans

mercredi 28 mai 2003

Question

Est-il permis de verser une partie de la zakât à un non-musulman ?

Réponse

À l’unanimité, les imâms sont d’avis qu’il n’est pas permis de verser la zakât prescrite — à ne pas confondre avec zakât al-fitr — à un non-musulman car le Messager — paix et bénédictions sur lui — dit à Mu`âdh — que Dieu l’agrée — lorsqu’il l’envoya au Yemen : « Informe-les que Dieu leur a prescrit une aumône sur la fortune, prélevée auprès des riches parmi eux et reversée aux pauvres parmi eux. » (rapporté par Al-Bukhârî)

Quant à zakât al-fitr, l’Imâm Abû Hanîfah est le seul à penser qu’elle peut être versée aux non-musulmans, les autres imâms interdisent cela. L’aumône volontaire quant à elle, c’est-à-dire celle qui n’est pas obligatoire, la majorité des imâms autorisent qu’elle soit versée, le cas échéant, aux nécessiteux non-musulmans.

Texte intégral


Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.