Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Culte > La zakâh > Sheikh `Alî Jumu`ah > Verser la zakât au profit d’œuvres caritatives

Verser la zakât au profit d’œuvres caritatives

mardi 16 mai 2006

Question

J’habite dans un pays européen où une association d’égyptiens a été récemment créée. Puis-je contribuer par ma zakât à son financement sachant qu’elle enseigne la langue arabe aux égyptiens installés dans ce pays ?

Réponse de Sheikh `Alî Jumu`ah

La zakât est l’un des piliers de l’islam et ses bénéficiaires sont précisés par le Saint Coran : « Les aumônes ne sont destinées que pour les pauvres, les indigents, les percepteurs, ceux dont les cœurs sont à gagner (à l’islam), l’affranchissement des jougs, ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d’Allâh et pour le voyageur (en détresse). C’est un décret d’Allâh ! Et Allâh est Omniscient et Sage. » [1]

Par conséquent, si cette association fondée par des expatriés enseigne la langue arabe et les sciences de la religion, et qu’elle ne bénéficie d’aucune source de financement et, si les enseignants qui y travaillent ne sont pas bénévoles et ont besoin d’aide, alors rien n’empêche, du point de vue juridique, qu’une partie de votre zakât soit versée à cette association et à ses acteurs.

Allâh — Exalté soit-Il — est le plus Savant.

P.-S.

Traduit de l’arabe avec l’aimable autorisation de Dâr Al-Iftâ’ en Égypte.

Notes

[1Sourate 9, At-Tawbah, Le repentir, verset 60.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.