Français | عربي | English

Accueil > Grandes Figures de l’Islam > Savants contemporains > Sheikh `Atiyyah Saqr

Sheikh `Atiyyah Saqr

dimanche 23 avril 2006

JPEG - 8.2 ko
`Atiyyah Saqr (1914 - 2006)

Son éminence Sheikh `Atiyyah Mohammad `Atiyyah Saqr, plus communément appelé Sheikh `Atiyyah Saqr, fut une autorité juridique saillante en Égypte et dans le monde musulman.

Formation et diplômes

Né le 22 novembre 1914 E.C. à Bahnâ Bây, près de Zaqâzîq, dans le gouvernorat de Sharqiyyah en Égypte, il acheva de mémoriser le Coran à l’âge de neuf ans et maîtrisa les règles de la psalmodie l’année suivante. Il effectua son éducation primaire dans son village natal, puis son éducation secondaire dans l’institut religieux de la ville de Zaqâzîq dont il fut diplômé en 1928 E.C. En 1941, il obtint le diplôme de la Faculté des Fondements de la Religion (Usûl Ad-Dîn) à l’Université Al-Azhar, arrivant en tête de promotion. Il se spécialisa ensuite dans la prédication et décrocha le prestigieux diplôme d’Al-Âlamiyyah avec une habilitation (ijâzah) à la prédication en 1943, arrivant en tête de promotion également.

Postes et fonctions

Le 16 Août 1943, il fut nommé imam, prédicateur et enseignant de la Mosquée de `Abd Al-Karîm Al-Ahmadî, dans le quartier de Bâb Ash-Shi`riyyah, au Caire. Puis, quelques mois plus tard, il fut chargé de la prédication à la Mosquée de `Ammâr Ibn Yâsir en février 1944 [1]. Il ne demeura que peu de temps dans cette mosquée, et fut nommé en 1945 au poste de prédicateur à Al-Azhar. Investi de la mission de prédication et d’exhortation, il se déplaça dans diverses régions d’Égypte, commençant par Tahtâ Jirjâwiyyah en Haute-Égypte (gouvernorat de Sohâj), puis Suez, Râs Ghârib (gouvernorat de la Mer Rouge), et enfin le Caire. Il poursuivit sa progression dans la hiérarchie des postes religieux pour devenir Inspecteur, puis Inspecteur Général de la Prédication et ce jusqu’à sa retraite en 1979 E.C.

Parallèlement à ses responsabilités dans le domaine de la prédication, il assuma en 1955 le poste de traducteur en langue française au sein de l’Observatoire de la Recherche et de la Culture d’Al-Azhar. En 1969, il fut nommé au poste de Doyen de l’Administration des Missions à l’Étranger (Idârat Al-Bu`ûth). Il devint également professeur au Département des Études Supérieures en Sciences Islamiques et en Langue Arabe à Al-Azhar. Enfin, il fut le directeur de cabinet de Sheikh Al-Azhar en 1970 et le secrétaire général de l’Académie de Recherches Islamiques.

Après sa retraite, il ne cessa d’investir son temps au service de l’islam et occupa les postes suivants :

  1. Conseiller du Ministre des Legs et des Affaires Islamiques.
  2. Membre du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques.
  3. Membre de l’Académie de Recherches Islamiques d’Al-Azhar.
  4. Président de la Commision de Fatwa à Al-Azhar.
  5. Membre élu à l’assemblée nationale égyptienne en 1984.
  6. Membre désigné au sénat égyptien en 1989.
  7. Directeur du Centre International pour la Sunnah et la Sîrah au sein du Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Ministère des Legs et des Affaires Islamiques d’Égypte en 1991.

Voyages et missions

Ses activités dépassèrent le cadre égyptien pour s’étendre au plan international. Il fut ainsi détaché pendant sept ans au Koweit en 1972. Il se rendit à plusieurs reprises en Iran. Il alla en Indonésie en 1971, en Libye en 1972, au Bahrein en 1976, en Algérie en 1977. Après sa retraite, il fut envoyé en mission officielle au Sénégal, au Nigéria, au Bénin, aux États-Unis, au Pakistan, au Bangladesh et en Irak. Il se rendit en visite également à Paris, à Londres, en Malaisie, à Brunei, à Singapour et en URSS.

Au plan scientifique, il participe à nombre d’émissions religieuses à la radio et à la télévision. Il publie fréquemment dans divers journaux et magazines. Il donne des prêches et des exhortations publiques et participe à de nombreuses tables rondes organisées par divers organismes et institutions éducatives, et ce, en sus de son implication dans la Commission de Fatwa, dans l’Académie des Recherches Islamiques, au Conseil Supérieur des Affaires Islamiques et dans l’effort de réponse aux interrogations religieuses oralement et par écrit.

Il fut décoré de la Médaille des Sciences et des Arts de première catégorie en 1983 et de la Médaille de l’Excellence de première catégorie en 1989.

Bibliographie

Auteur prolifique, Sheikh `Atiyyah Saqr a à son actif une trentaine d’ouvrages :

  1. Ad-Da`wah Al-Islâmiyyah Da`wah `Alâmiyyah
    Le message islamique, un message universel
  2. Ad-Dîn Al-`Âlamî wa Manhaj Ad-Da`wah Ilayh
    Méthode de prédication de la religion universelle
  3. Mawsû`at Al-Usrah Tahta Ri`âyat Al-Islâm
    Encyclopédie de la famille sous l’égide de l’Islam (Ouvrage en six volumes)
  4. Dirâsât Islâmiyyah li-Ahamm Al-Qadâyâ Al-Mu`âsirah
    Études islamiques des questions contemporaines majeures
  5. Tawjîhât Dîniyyah wa Ijtimâ`iyyah
    Orientations religieuses et sociales
  6. Bayân lin-Nâs `An At-Tayyârât Al-Hadîthah wal-Masâ’il Al-Khilâfiyyah
    Explications au sujet des mouvances contemporaines et des questions controversées
  7. Sîn, Jîm lil-Mar’ah Al-Muslimah, Mi’at Su’âl wa Jawâb
    Cent questions-réponses pour la femme musulmane
  8. Al-Mustafawn Al-Akhiyâr fir-Radd `Alâ Shubuhât Hawl Al-Anbiyâ’
    Les Vertueux Élus, Réponse à de fausses allégations concernant les prophètes
  9. Al-Islâm fî Muwâjahât At-Tahaddiyyât
    L’Islam face aux défis
  10. Al-Islâm wa Mushkilât Al-Hayâh
    L’Islam et les problèmes de la vie quotidienne (Recueil de fatwas)
  11. Min Nûr Al-Qur’ân Al-Karîm, Namâdhij Hayyah li-Rabt Ad-Dîn bil-Hayâh
    De la lumière du Noble Coran : Exemples vivants de la relation entre la religion et la vie
  12. Al-Islâm Dîn Al-`Amal, Al-`Amal wal-`Ummâl fî Nadhar Al-Islâm
    L’Islam, la religion du travail ou le travail et les travailleurs aux yeux de l’Islam
  13. Manhaj Al-Ish fî Da`wat Muhammad —Salla Allâhu `Alayh wa Sallam —
    La méthodologie de la réforme dans le message de Muhammad — paix et bénédictions sur lui —
  14. Az-Zakâh wa Âthâruhâ Al-Ijtimâ`iyyah
    L’aumône légale et ses effets sociaux
  15. Al-Islâm wat-Taharrur Min Al-Jû`
    L’Islam et la lutte contre la faim
  16. Al-Hijâb wa `Amal Al-Mar’ah
    Le hijab et le travail de la femme
  17. Al-Bâbiyyah wal-Bahâ’iyyah, Târîkhan wa Madhhaban
    Babisme et Bahaïsme, histoire et doctrine
  18. Fann Ilqâ’ Al-Maw`idhah
    L’art de l’élocution religieuse
  19. Mukhtasar As-Sîrah An-Nabawiyyah
    Abrégé de la Sirah prophétique
  20. Min Adab Ad-Da`wah
    Étiquette de la prédication
  21. At-Ta`rîf bil-Islâm
    Introduction à l’Islam. (Cette épître fut traduite en anglais et en français.)
  22. Nadharât fit-Tarbiyah Al-Islâmiyyah
    Réflexions sur l’éducation islamique
  23. At-Tafriqah Al-`Unsuriyyah
    La discrimination raciale
  24. Nadhrat Al-Islâm Ilâ Ar-Riqq
    Position de l’Islam vis-à-vis de l’esclavage
  25. Dawlat Al-`Ilm wal-Îmân
    L’empire de la science et de la foi
  26. Al-Muhâfadhah `Alâ Al-Asrâr
    La préservation des secrets
  27. Maghzâ Al-`Ibâdât fil-Islâm
    La finalité des œuvres de culte en Islam
  28. Al-Islâm wa Mukâfahat Al-Mukhaddirât
    L’Islam et la lutte contre les stupéfiants
  29. Al-Islâm Huwa Al-Hall, Al-Manhaj As-Salîm Ilâ Sirâtillâh Al-Mustaqîm
    L’islam est la solution, La voie saine vers le droit chemin de Dieu
  30. At-Tadkhîn fî Nadhar Al-Islâm
    La position de l’Islam vis-à-vis du tabagisme
  31. Al-Ibâhah wa Manzilatuhâ fî At-Tashrî`
    La permissivité et son statut dans la législation
  32. Manârât `Alâ At-Tarîq fî Ad-Dîn wal-Adab wal-Ijtimâ`
    Repères Lumineux sur la voie de la religion, de la littérature et des sciences sociales
  33. Ahsan Al-Kalâm fil-Fatâwâ wal-Ahkâm
    Sélection de fatwas et de jugements légaux
  34. Min `Ulûm Al-Qur’ân
    Éléments de sciences du Coran
  35. Dalîl Al-Hâjj, Khayr Rafîq Ilâ Baytillâh Al-`Atîq
    Guide du pèlerin ou le meilleur compagnon vers la Maison Antique de Dieu
  36. Al-Muslimûn fil-`Âlam
    Les musulmans dans le monde

Connu pour son intégrité, Sheikh `Atiyyah Saqr jouit du respect et de l’amour de la société égyptienne, ainsi que ceux qui, à travers le monde, bénéficient de ses ouvrages, ses verdicts religieux et ses programmes télévisés. Jurisconsulte de haut calibre, il représente par excellence la méthodologie et la voie médiane des savants d’Al-Azhar. À l’écrit comme à l’oral, il s’exprime sur un ton mesuré, donnant à chaque chose sa juste valeur et appelant au discernement et à la tolérance pour les questions qui admettent plusieurs opinions. Ainsi, en répondant aux questions qui lui parviennent, sa rigueur exige le passage en revue des thèmes linguistiques et historiques relatifs à la question, puis la présentation des opinions les plus célèbres dans la littérature juridique — en insistant notamment sur les opinions des quatre écoles juridiques sunnites — et, enfin, la formulation d’une synthèse adéquate au contexte de la question soulevée.

Le Sheikh se dépensa généreusement au service de l’Islam et, âgé de plus de quatre-vingt-dix ans, il retourna à Dieu en 2006. Puisse Dieu lui accorder Sa Miséricorde.

P.-S.

Source :

  1. Notice biographique de Sheikh `Atiyyah Saqr publiée dans son ouvrage Al-Manhaj As-Salîm Ilâ Sirâtillâh Al-Mustaqîm, Maktabat As-Sunnah, première édition, Le Caire, 2001, pp. 219—222.

Notes

[1La Mosquée de `Ammâr Ibn Yâsir anciennement appelée la Mosquée d’Al-Arba`în Al-Bahariyyah.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2018. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.