Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî > Chagrins d’un prédicateur > Introduction
Chagrins d’un prédicateur

Introduction

vendredi 21 février 2003

Il se peut que je sois triste lorsque je fournis des efforts sans récolter le fruit escompté. Malgré l’ennui que je ressens, ma conscience est tranquille. Je peux alors faire mes comptes sans ressentir le moindre regret ni la moindre honte. Je pourrai même répéter la maxime : "J’y ai mis la volonté mais le destin en a voulu autrement." et cela me suffit comme consolation.

La situation est totalement différente lorsque je récolte la perte à cause de ma négligence, lorsque la récolte est mauvaise parce que j’ai mal semé. Il n’y a alors aucune excuse et aucune place pour les fausses prétentions.

Je souhaiterais que les musulmans fassent leurs propres comptes selon cette logique équitable. Ils constituent une nation porteuse d’un Message universel. Qu’ont-ils fait pour ce Message sur les plans local et international ? Leur Prophète Mohammad est une miséricorde pour le monde. Comment se manifeste cette miséricorde globale dans les idées, les philosophies et les courants qui gouvernent le monde ?

Il n’y a aucun effort islamique clair au service du dernier Message ayant pour but de révéler aux hommes la vérité et le bien qu’il renferme. Bien au contraire, la situation dans les pays musulmans sème le doute autour des valeurs humaines du Message de l’islam et leur utilité pour les hommes. Que l’homme se nuise à lui-même et à sa propre réputation est une catastrophe colossale ! Qu’il en soit conscient ou non, le résultat n’en est pas moins honteux !

Les premières années du quinzième siècle hégirien ont compté des défaites cuisantes qui m’ont rappelé Ibn Al-Athîr décrivant la barbarie des Tatars lors de l’invasion de Bagdad et les tempêtes de désolation qui ont soufflé sur le monde musulman à cette époque. Et ce grand historien de dire : "J’aurais souhaité que ma mère ne m’eût pas mis au monde pour m’éviter de voir ces événements catastrophiques."

Nous avons vécu le pilonage de villes grandioses, le démantèlement d’une grande nation et l’absence de la conscience islamique vis-à-vis de douleurs capables d’affecter les montagnes ! Alors qu’une activité impressionnante anime nos ennemis, je vois les miens ruminant des différends creux, occupés par des pensées superficielles et animés par des passions mortelles et des désirs imbéciles ! J’ai le droit, en tant que professionnel de la prédication islamique, d’exprimer ma tristesse et de dire mes nombreux chagrins !

Parfois, nous faisons du sur place et parfois nous nous engageons dans des impasses. Tantôt nous tournons à droite, tantôt à gauche, à croire qu’il y a une incompatibilité entre nous et le droit chemin.

Dans un monde qui aspire à la liberté, nous représentons l’islam comme une dictature. Dans un monde qui respecte l’expérimentation et suit les preuves, nous présentons l’islam comme une religion de mystères issus du monde des djinns et de superstitions sans lien avec le monde tangible. Dans un monde où l’éloignement n’empêche plus les gens de poursuivre des buts communs, en ignorant tout ce qui est secondaire, parallèlement, certains prédicateurs ruminent des idées humaines qui ont divisé les musulmans il y a un millénaire, semant ainsi la division dans nos rangs et ruinant notre unité !

La culture islamique exposée actuellement a besoin d’une purification globale. Les prédicateurs qui oeuvrent sur le plan traditionnel doivent être triés pour rectifier les erreurs et pallier les manquements.

Ce livre renferme quelques illustrations limitées du problème et de la source du mal.

Et c’est l’agrément de Dieu que nous recherchons...

Muhammad Al-Ghazâlî, octobre 1982, Dhul-Hijjah 1412.

P.-S.

Traduit de l’arabe du site ghazaly.net

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.