Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Culte > Prière > Sheikh Muhammad Mitwallî Ash-Sha`râwî > Statut de celui qui délaisse la prière

Statut de celui qui délaisse la prière

Par Sheikh Mohammad Mitwallî Ash-Sha`râwî

mardi 24 avril 2001

Question

Certains disent que quiconque délaisse la prière est mécréant ? Est-ce vrai ? Que faire ?

Réponse

La prière est le pilier essentiel qui accompagne en permanence le croyant. A aucun moment de sa vie cette obligation n’est annulée, quelles que soient les circonstances. S ‘il ne peut l’accomplir debout, il prie assis, et s’il ne peut l’accomplir assis, il s’allonge et prie. Et s’il ne peut prier alors qu’il est allonge, il prie avec des signes ou gestes symboliques. Et si cela ne lui est pas possible et qu’il est sain d’esprit, il doit penser aux piliers de la priere dans son esprit. En somme, la priere est un acte obligatoire. Le musulman ne peut la délaisser en aucun cas et c’est pourquoi elle est un pilier de l’Islam. Quiconque délaisse la prière :

  1. soit il rejette l’Ordre d’Allâh et renie le caractère obligatoire de la prière ; celui-là est mécréant
  2. soit il néglige la prière par paresse, alors qu’il croit que c’est un pilier essentiel, une obligation requise par Allâh. Nous ordonnons à une telle personne de prier et de rattraper les prières qu’elle a ratées.

Texte Original

image 492 x 215

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.