Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Culte > Prière > Sheikh Muhammad Mitwallî Ash-Sha`râwî > Prière du vendredi pour la femme

Prière du vendredi pour la femme

mardi 5 juin 2001

Question

Est-il vrai que la prière du vendredi n’est pas obligatoire pour la femme ? Et si la femme prie à la maison, doit-elle alors accomplir deux cycles de prière (rak`ah) ou quatre ?

Réponse de Sheikh Muhammad Mutawallî Ash-Sha`râwî

La prière du vendredi n’est pas obligatoire pour la femme. Toutefois, si elle y assiste et si elle l’accomplit, cette prière remplace la prière de midi. Mais si elle reste à la maison, elle doit alors accomplir les quatre cycles de la prière de midi.

Ceux, parmi les savants, qui ont affirmé le caractère déstestable voire interdit, pour la femme d’une grande beauté, de faire la prière du vendredi, ou ceux qui ont soutenu que, dans l’absolu, sa prière est meilleure à la maison, ont avancé cette opinion à une époque où les rangs des femmes dans la prière n’étaient pas séparés de ceux des hommes. Aujourd’hui qu’il est prévu dans certaines mosquées des salles séparées pour les femmes, afin qu’elles apprennent les affaires de leur religion, il n’y a pas de mal à ce qu’elles assistent à la prière du vendredi en observant la décence. Dans un hadith, le Prophète - paix et bénédictions d’Allâh sur Lui - dit : « N’empêchez pas les servantes d’Allâh de se rendre dans les mosquées d’Allâh ».

Texte Original

image 531 x 193

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2017. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.