Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh `Abd Al-Qâdir `Îsâ > Vérités sur le soufisme > Témoignages des Savants > L’Imâm Ash-Shâtibî
Vérités sur le soufisme
Section : Témoignages des Savants

L’Imâm Ash-Shâtibî

lundi 22 septembre 2003

Sous le titre « l’Imâm Ash-Shâtibî, un soufi et un salafi », le magazine Al-Muslim dirigé par Al-`Ashîrah Al-Muhammadiyyah, publia un article d’As-Sayyid Abû At-Tuqâ Ahmad Khalîl : « Le livre Al-I`tisâm est considéré comme un livre référence pour les prétendants à la salafiyyah dans certaines de leurs opinions ; ils voient en le Sheikh Abû Ishâq Ash-Shâtibî un de leurs Imâms. L’Imâm Ash-Shâtibî y rédigea de nobles chapitres dans le Tasawwuf islamique. Il prouve que le Tasawwuf fait pleinement partie de la religion et qu’il n’est point une chose innovée. Il traita largement de la question au point de laisser muettes les langues et de soumettre le cœur et la raison. Tendons une oreille attentive aux propos de l’Imâm Ash-Shâtibî :

« De nombreux ignorants pensent que les Soufis font preuve d’une souplesse négligente dans l’application de la loi et s’attachent au respect de choses que la Législation n’a pas imposées, que ce soit dans leurs dires ou œuvres. Loin d’eux de tomber dans cela dans leurs paroles ou actes ! En effet, la première chose sur laquelle ils bâtirent leur voie, c’est l’application assidue de la Sunnah et l’éloignement de ce qui la contredit, au point que le compilateur et le pilier de leur voie, Abû Al-Qâsim Al-Qushayrî dit : On les appela Soufis pour les distinguer des gens de l’innovation. »

Il évoqua le fait que les musulmans après la mort du Messager, paix et bénédiction de Dieu sur lui, les plus illustres parmi eux ne reçurent de titre autre que celui de « compagnon », car nul honneur ne surpasse la compagnie du Messager de Dieu. Puis les gens après eux furent appelés « successeurs ». Après cela, les gens varièrent et les rangs divergèrent. L’élite des gens - ceux qui accordent le plus grand soin à la religion - furent appelés « ascètes » (Zuhhâd) et « dévots » (`Ubbâd). Mais les innovations apparurent et chaque groupe prétendit compter des ascètes et des dévots dans ses rangs. L’élite de Ahl As-Sunnah, ceux qui observent leur relation avec Dieu et préservent leurs cœurs de la négligence, furent appelés Soufis. » [1]

P.-S.

Traduit de l’arabe du livre de Sheikh `Abd Al-Qâdir `Îsâ, Haqâ’iq `an At-Tasawwuf, disponible en ligne sur le site Shazly.com.

Notes

[1Le magazine Al-Muslim de Al-`Ashîrah Al-Muhammadiyyah, numéro de Dhi’l-Qi`dah 1373 A.H.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2018. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.