Français | عربي | English

Accueil > Banque de Fatwâ > Culte > Prière > Sheikh `Alî Jumu`ah > L’abréviation et le regroupement de la prière de l’après-midi avec celle du (...)

L’abréviation et le regroupement de la prière de l’après-midi avec celle du vendredi

lundi 17 juillet 2006

Question

Est-il permis pour un voyageur d’abréger et de regrouper la prière de l’après-midi (Al-`Asr) avec celle du vendredi ?

Réponse de Sheikh `Alî Gomaa

Pendant les voyages, il est permis d’abréger la prière [1] de l’après-midi (Al-`Asr) et de la regrouper par anticipation avec la prière du vendredi, car cette dernière remplace la prière de midi (Adh-Dhuhr). Les Imams Ahmad, Abû Dâwûd et At-Tirmidhî rapportèrent selon Mu`âdh Ibn Jabal — que Dieu l’agrée — que : « Pendant la campagne de Tabûk, lorsque le Prophète — paix et bénédictions sur lui — devait voyager avant le déclin du soleil, il retardait la prière de midi en vue de la regrouper avec celle de l’après-midi et accomplissait les deux prières ensemble ; s’il devait partir après le déclin du soleil, il accomplissait les prières de midi et de l’après-midi puis partait. Et s’il devait partir avant le coucher du soleil, il retardait la prière du coucher (Al-Maghrib) afin de l’accomplir avec celle de la nuit (Al-`Ishâ’), s’il devait partir après le coucher du soleil, il accomplissait la prière de la nuit (Al-`Ishâ’) par anticipation avec celle du coucher (Al-Maghrib). » Ce hadith fut authentifié par Ibn Hibbân et Al-Bayhaqî et déclaré bon (hasan) par At-Tirmidhî ; il sert de fondement pour le regroupement par anticipation. Cependant, il est interdit de procéder au regroupement par retardement de la prière du vendredi avec celle de l’après-midi (Al-`Asr) car la prière du vendredi ne peut être retardée au-delà du temps qui lui est imparti.

Allâh — Exalté soit-Il — est le plus Savant.

P.-S.

Traduit de l’arabe par les bénévoles de Dâr Al-Iftâ, traduction revue et corrigée par le site islamophile.org.

Notes

[1En français, on parle indifféremment d’écourter, de raccourcir, de réduire, et d’abréger la prière. Il s’agit d’une dérogation spéciale permettant aux voyageurs de ramener les prières comptant habituellement quatre rak`ahs à deux rak`ahs, sous certaines conditions. NdT.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.