Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Yûsuf Al-Qaradâwî > L’Intention et la Sincérité > Importance de l’intention dans la réalisation de la sincérité > Les œuvres valent selon leurs fins
L’Intention et la Sincérité
Section : Importance de l’intention dans la réalisation de la sincérité

Les œuvres valent selon leurs fins

mardi 2 septembre 2003

Vu l’importance de l’intention dans l’orientation de l’œuvre, dans son adaptation, ainsi que dans l’appréciation de sa nature et de sa valeur, les savants ont établi un principe juridique des plus fondamentaux - auxquels sont consacrés les ouvrages traitant des Principes [1], et des Semblables et Equivalents [2] - à savoir « Les oeuvres valent selon leurs fins ». Ce principe donne lieu à plusieurs ramifications dont : « En tout contrat, on considère intention et sémantique, non pas termes et syntaxique. »

En découle l’enseignement du hadith : « Allâh a pardonné à ma Communauté ce qui est fait par erreur, par oubli ou sous la contrainte. » Le pardon se justifie par l’absence d’intention délibérée dans ces trois cas.

L’imam Al-Bukhârî - que Dieu lui accorde Sa miséricorde - tire argument du hadith ’Les œuvres valent d’après les intentions » pour invalider les ruses qui seraient permissibles selon certains fuqahâ’ [3]. Ceux-ci trouvent qu’il faudrait considérer l’apparence et non la réalité, la forme et non le fond, et le terme non pas le sens. Cette approche fut nettement rejetée par les savants érudits et récusée force arguments éclatants du Livre d’Allâh et de la Sunnah du Messager - paix et bénédictions sur lui - ainsi que de la tradition des Compagnons du Prophète et des prédécesseurs de la oummah.

P.-S.

Traduit de l’arabe du livre : "L’Intention et La Sincérité" du site qaradawi.net.

Notes

[1al-qawâ`id, pluriel de qâ`idah, désigne un ensemble de principes de base du fiqh énoncés de manière synthétique et qui résument à eux seuls les règles de la jurisprudence islamique.

[2al-ashbâh wan-nadhâ’ir, littéralement les Semblables et les Equivalents, est une branche du fiqh consacrée à des questions juridiques assez similaires mais qui diffèrent très subtilement entre elles appelant, par conséquent, des jugements différents.

[3fuqahâ’ : pluriel de faqîh, juriste et savant religieux musulman.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.