Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Yûsuf Al-Qaradâwî > L’Intention et la Sincérité > La sincérité, son sens et sa nécessité pour les itinérants vers (...) > Préface
L’Intention et la Sincérité
Section : La sincérité, son sens et sa nécessité pour les itinérants vers Allâh

Préface

mardi 22 mai 2001

La sincérité (al-ikhlâs) : c’est l’une des œuvres du cœur ; elle est même en tête des œuvres du cœur car la sincérité est une condition sine qua non de l’acceptation des oeuvres.

Nous entendons par sincérité (al-ikhlâs) la recherche de la Face d’Allâh par l’œuvre [i.e. la recherche de Son Agrément, Lui Seul] et l’épuration de l’acte de toute impureté liée à l’ego ou à la vie ici-bas. L’œuvre n’est alors accomplie que pour l’agrément d’Allâh - Exalté Soit-Il - pour la recherche de la demeure de l’au-delà, sans la mêler à ce qui peut l’entacher comme les désirs immédiats de l’ego, qu’ils soient apparents ou cachés, l’obtention d’un gain, l’assouvissement d’une passion, l’accès à un poste, le gain d’une somme d’argent, l’occupation d’un rang dans le cœur des gens, recevoir leurs éloges, ou fuir leur dénigrement, satisfaire les gens en général, ou complimenter certains en particulier, obéir à une rancœur enfouie, une envie voilée, ou pour un orgueil latent, ou encore d’autres maladies, passions ou impuretés qui ont pour base commune : rechercher par l’oeuvre quelque bien de l’ici-bas ou l’agrément de quelque personne, en dehors de Dieu.

La base de la sincérité dans l’œuvre est la purification de l’intention pour chercher Allâh Seul.

Nous entendons par l’intention : l’émanation de la volonté de l’homme pour accomplir un objectif requis pour lui.

Cet objectif incitatif est le moteur de la volonté humaine pour se lancer dans l’accomplissement d’une œuvre. Les objectifs incitatifs sont nombreux et variés : matériels ou immatériels, individuels ou collectifs, liés à la vie ici-bas ou à celle de l’au-delà, l’insignifiant et futile ou grandiose et sérieux, liés aux plaisirs de la chair ou au contraire les délices de l’esprit et de l’âme, certains sont illicites, d’autres souhaitables, ou encore obligatoires.

Ces objectifs incitatifs sont déterminés par le credo de l’individu, ses valeurs, son savoir, sa pensée, les concepts qui se sont cristallisées dans son esprit à travers l’étude, l’expérience ou l’influence de son environnement ou encore l’imitation d’autrui.

Le véritable croyant est celui pour qui les objectifs incitatifs de la religion ont triomphé dans son cœur de ceux émanant des passions de l’ego. C’est celui pour qui les considérations de l’au-delà ont vaincu celles de la vie ici-bas ; celui qui a préféré ce qu’il y auprès d’Allâh à ce qu’il y a chez les gens. C’est pourquoi son intention, ses dires et ses œuvres sont pour Allah, sa prière, ses actes de dévotion, sa vie et sa mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers. Telle est la sincérité.

La sincérité, un fruit du monothéisme pur

La sincérité telle que nous venons d’évoquer est un fruit du Tawhîd (monothéisme) parfait voué à Allâh - Exalté et Glorifié soit- Il - consistant à adresser à Allâh Seul les œuvres cultuelles et Lui demander, et à Lui Seul, le Secours. Ce Tawhîd pur est exprimé dans la Parole d’Allâh dans sourate Al-Fâtihah, la Mère du Coran : " C’est Toi (Seul) que nous adorons, et c’ est Toi (Seul) dont nous implorons le secours " [1]. C’est par cette parole que le musulman invoque quotidiennement Allâh en toute confidence lors de la prière, pas moins de dix sept fois.

Grâce à cette sincérité pure, il se débarrasse de tout esclavage, se libère de toute servitude autre que celle vouée à Allâh : la servitude envers l’argent, envers la femme et la coupe de boisson, envers les ornements et les postes, envers les instincts sexuels et leur pouvoir, ainsi que toutes les formes de servitude auxquelles les gens se sont soumis. Il sera à ce moment comme Allâh a ordonné à Son Messager : " Dis : ’En vérité, ma prière, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers’ " [2]

P.-S.

source : premier chapitre de L’intention et la sincérité de Sheikh Yûsuf Al-Qaradâwî

Notes

[1Sourate 1, Al-Fâtihah, La liminaire, verset 5.

[2Sourate 6, Al-An`âm, Les bestiaux, verset 162.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.