Français | عربي | English

Accueil > Le Noble Coran > Le Miracle du Coran > Tome I > Le miracle linguistique du Noble Coran > Le miracle linguistique du Noble Coran
Le Miracle du Coran
Section : Tome I
Section : Le miracle linguistique du Noble Coran

Le miracle linguistique du Noble Coran

lundi 30 juillet 2001

Le Coran est la parole de Dieu Exalté soit-Il et en tant que tel il est nécessairement inimitable car il émane de Dieu Exalté soit-Il, rien n’est à Sa ressemblance. L’éloquence du Coran impressionna réellement les Arabes lors de sa révélation alors qu’ils étaient les maîtres de cet art à cette époque. Ils restèrent bouche-bée devant son inimitabilité et son éloquence. A cette époque, certains Arabes dirent que les maîtres de l’éloquence seraient capables de produire un style semblable mais que Dieu les en détourna. Cette parole constitue en elle-même une affirmation que le Coran est la Parole de Dieu le Très Haut. En effet, s’il ne s’agissait pas de la parole de Dieu, Il n’aurait pas empêché les Arabes de produire une parole semblable. Les auteurs de ce propos affirmèrent ainsi que le Coran est réellement miraculeux mais ils lièrent son inimitabilité à la Puissance de Dieu - Exalté soit-Il - qui les détourna de fournir une production semblable. Leur but était de nier l’inimitabilité du Coran en soi i.e. le fait qu’aucun humain n’était en mesure de fournir une production semblable. Mais par la négation escomptée, ils donnèrent au Coran un autre miracle, celui de la Puissance.

Il convient de noter que l’inimitabilité du Coran doit être vue à partir du cercle premier, celui qui le reçut à savoir le Messager de Dieu - que les salutations et les bénédictions d’Allâh soient sur lui. En effet, il semble logique et naturel que le Coran en tant que parole de Dieu le Très Haut soit la parole la plus éloquente qui soit et qu’il soit inimitable. Or, l’éloquence du Coran procède d’éléments qui doivent nécessairement se trouver en lui. L’éloquence (al-balâghah) est la concordence de la parole avec la situation et en particulier l’état du destinataire.

Ce qui est étonnant c’est que le Coran dans ce domaine à savoir la concordance entre la parole et la situation est un grand miracle car les états des gens sont multiples et variables. Quand tu t’adresses à un individu, si tu ignores ce qu’il peut penser ou ressentir, tu ne peux pas le toucher au plus profond de lui-même. Ta façon de t’adresser à un chef d’état ou un prince diffère dans son style et sa façon de la parole que tu adresses à ton épouse et tes enfants qui diffère encore de celle adressée à ton supérieur hiérarchique au travail ou à tes subordonnés etc. D’ailleurs, ce genre de considérations s’étend encore pour tenir compte de l’état mental de l’individu à qui l’on s’adresse. On ne peut pas s’adresser à un homme furieux au sommum de la colère de la même manière que l’on s’adresserais à lui, lui-même, quand il est de bonne humeur. La parole doit s’adapter à chacun de ces états. On s’adresse à l’homme en colère d’une certaine façon et à l’homme de bonne humeur d’une autre façon.

Mais l’inimitabilité du Coran réside dans le fait qu’il englobe les états mentaux de tous les gens à qui il s’adresse, le riche et le pauvre, le malheureux et l’heureux, le serviteur et le maître. Il s’adresse à eux tous dans tous leurs états mentaux. Quand un homme en colère écoute le Coran, il se calme. Quand un homme heureux écoute le Coran, il vibre en son for intérieur et son bonheur s’accroît. Le prince, le serviteur, le cultivé et l’analphabète, tous ces gens qui n’ont rien en commun et qui ont des niveaux d’entendement différents si bien qu’il est impossible pour un même individu de s’adresser à eux en même temps au même sujet en étant compris de tous, ces gens tu les vois pendant la prière, réunis dans la mosquée, assis ensembles. Alors, le Coran est récité et leurs coeurs vibrent ensembles malgré les différences de culture, de milieu, d’état mental, de situation sociale, bref tout est très différent entre eux.

Ainsi la première facette de l’inimitabilité du Coran est sa connaissance parfaite des états des individus dans leur multiplicité et ce malgré les différences de races, de peuples, de langues et de milieux. Il s’est adressé à eux de manière à faire vibrer leurs âmes et leurs sentiments et toucher leur sensibilité. Si tu demandes à l’un d’eux en quoi le Coran lui plaît, la plupart du temps il ne te donnera pas une réponse complète. Chacun d’eux te donnera une réponse différente. Ceci prouve tout simplement que le Coran atteint son coeur et touche au plus profond de lui si bien qu’il ne peut pas le décrire totalement. Autrement dit, le Coran s’adresse dans l’âme humaine à des sentiments et des facultés qui ne sont connus que de son Créateur.

Si nous avions connaissance de ces facultés, nous saurions pourquoi nous sommes touchés par le style du Coran. Mais nous cherchons toujours et nous tournons autour des versets qui donnent au Coran cette éloquence. Puis, nous ne trouvons pas de réponse satisfaisante car, en réalité, Dieu s’adresse en l’âme humaine à des facultés dont Il est le Créateur. Ces facultés sont sensibles à la parole de Dieu - Exalté soit-Il - et vibrent pour elle sans considération aucune des différences de ce bas monde ni des différences que la vie à mise entre les gens. C’est pourquoi les mécréants craignaient plus que tout que les gens écoutent le Coran bien qu’ils soient mécréants. En effet, le Coran par sa façon d’interpeler les facultés de chaque âme la secouait violemment et la touchait si bien qu’Al-Walîd Ibn Al-Mughîrah quand il eut écouté le Coran dit : "inna lahu lahalâwah wa inna `alayhi latalâwah wa inna a`lâhu lamuthmir wa inna asfalahu lamughdiq wa innahu ya`lû wa lâ yu`lâ `alayh" (Il a certes une douceur et il est pourvu d’une magnificence. Sa cime est fructueuse et sa base est généreuse. Il prévaut et rien ne prévaut sur lui) Ainsi en avait-il été touché alors qu’il n’avait pas la foi.

De même, `Umar Ibn Al-Khattâb - qu’Allâh l’agrée - entra un jour chez son beau-frère après avoir appris la conversion de sa soeur et de son époux à l’islam et il avait des intentions noires à leur égard. Mais dès qu’il eut écouté les versets du Coran, son âme retrouva la paix et son coeur s’ouvrit pour l’islam. Pourquoi ? Parce que la parole de Dieu - Exalté soit-Il - s’est adressée à une faculté de son âme alors qu’il était extrêmement irrité et en colère et avait des intentions mauvaises. La parole de Dieu s’est adressée à cette âme, l’âme de `Umar, dans cet état de colère extrême avec les mêmes mots adressés aux croyants dans leur état d’harmonie et de bonheur extrême pour leur proximité de Dieu - Exalté soit-Il. C’est alors que les versets, ceux-là même qui apportèrent le bonheur à une âme proche de Dieu, apportèrent le calme et l’harmonie à une âme qui n’avait pas encore eu la foi. Ils touchèrent au même moment des âmes heureuses à savoir les âmes des croyants dont ils accrurent le bonheur et la disposition en faveur de l’islam et une âme furieuse mal intentionnée n’ayant pas encore atteint la foi, qu’ils calmèrent et rendirent heureuse et disposèrent son coeur en faveur de la foi, alors qu’il s’agit là d’une seule et même parole et que les états des individus adressés dans les deux cas sont très différents. Néanmoins, puisque l’auteur de cette parole est Dieu le Très Haut Qui connaît parfaitement l’âme humaine qu’Il a créée, alors Sa parole convient à tous les états du destinataire quels que soient ces états et ce, avec exactement les mêmes mots.

L’âme humaine possède donc des facultés que l’homme ne connaît pas et dont le secret n’est connu que de Dieu - Exalté soit-Il. Quand Dieu s’adresse aux hommes malgré la diversité de leurs états, ces facultés vibrent et sont touchées et l’homme se retrouve en harmonie avec elles sans savoir pourquoi.

P.-S.

Traduit et adapté de l’arabe, du livre de Sheikh Muhammad Mitwallî Ash-Sha`râwî, Mu`jizat Al-Qur’ân, éditions Akhbâr Al-Yawm, 1993, disponible en ligne sur le site Mohdy.com.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.