Français | عربي | English

Accueil > Le Noble Coran > Le Miracle du Coran > Tome I > Qu’est-ce qu’un miracle ? > L’omnipotence de Dieu
Le Miracle du Coran
Section : Tome I
Section : Qu’est-ce qu’un miracle ?

L’omnipotence de Dieu

dimanche 20 mai 2001

Le Coran fait état de cet aspect des miracles qui visent à prouver le caractère illimité de la puissance divine dans sourate Maryam (sourate 19). Il aborde pour ce faire une question où les hommes ont l’habitude de faire jouer les liens de causes à effet, à savoir la question de la préservation de l’espèce. En effet, la préservation de l’espèce dépend de la réunion d’un élément masculin avec un élément féminin et résulte en une fertilisation suivie de grossesse. Pour cela, il faut que la masculinité soit entière et que la féminité le soit aussi.

C’est là que Dieu - Exalté soit-Il - intervient pour nous prouver que la puissance divine n’a aucune limite ni contrainte afin que l’homme ne pense pas que la création s’accompagnerait de causes et d’effets qui doivent obligatoirement se réunir. A cet égard, Dieu nous donne quatre éclairage différents sur la question de la création. La préservation de l’espèce ne dépend pas nécessairement de la présence d’un mâle et d’une femelle, non, elle dépend de la volonté du Créateur. C’est pourquoi Dieu créa un homme à partir de rien, sans mâle ni femelle. Il créa aussi à partir d’un homme sans femelle. Puis, il créa à partir d’un mâle et d’une femelle. Et, enfin, il créa à partir d’une femelle sans mâle faisant ainsi le tour de la question.

Explicitons cela un peu. Dieu créa Adam au début de la création sans mâle ni femelle c’est-à-dire qu’Adam n’avait ni père ni mère. Dieu - Gloire à Lui - l’a créé et lui a insufflé de son esprit. Voilà un aspect, celui de la création sans mâle ni femelle. Ensuite, Dieu créa Eve le plus vraisemblablement d’un mâle sans femelle. Puis, Il créa l’humanité entière à partir d’un mâle et d’une femelle. Il restait donc la création à partir d’une femelle sans mâle, ce qui se réalisa avec la conception de Jésus - paix sur lui. Donc, toute l’humanité provient-elle d’un mâle et d’une femelle et Jésus, lui, provient d’une femme qui n’a pas connu d’hommes. D’où la vision de la création sous quatre angles. L’origine de la création ne tient qu’à la volonté de Dieu et il y a prévu la présence de causes qui sont les éléments mâle et femelle. Mais, Dieu - Exalté soit-Il - voulut créer en l’absence des deux éléments. Ce fut le cas avec Adam. Puis il voulut créer à partir d’un homme seulement, il créa alors Eve à partir d’Adam. Puis, de leur présence conjointement il créa l’ensemble de l’humanité et les fit se procréer. Puis de la présence d’une femme sans homme, il créa Jésus, complétant ainsi les quatre facettes de la création.

Cependant, nous devons faire attention à un point très important. La création de l’homme en l’absence d’un mâle et d’une femelle est un miracle totalement soumis à la volonté de Dieu, Exalté soit-Il. La création d’une femelle à partir d’un mâle seulement est également un miracle soumis à la volonté de Dieu - Exalté soit-Il - tout comme la création d’un homme à partir d’une femme sans qu’elle ne connaisse d’hommes. La création d’un homme à partir d’un homme et d’une femme est aussi un miracle que Dieu a voulu soumettre dans ce monde aux principes de causalité. Mais Il ne l’a pas entièrement et uniquement lié à la causalité, il y a inclus une part de volonté divine et dit - Exalté soit-Il : "Et il rend qui Il veut stérile". En définitive, tout le miracle de la création est soumis à la volonté de Dieu - Gloire à Lui - et la présence des deux genres n’implique pas la (pro)création. "A Allâh appartient le royaume des cieux et de la terre. Il crée ce qu’Il veut. Il fait don de filles à qui Il veut, et don de garçons à qui Il veut, ou bien Il donne à la fois garçons et filles ; et Il rend qui Il veut stérile. Il est certes Omniscient et Omnipotent." [verset 42:49-50]

Il n’est donc pas question de la présence des moyens requis mais plutôt de la volonté de Dieu - Exalté soit-Il - que ces moyens opèrent ou non et quand Il veut les rendre inopérants, ils deviennent inopérants et quand Il veut que les effets se produisent en l’absence des causes, Il le fait sans aucune contrainte ni limite pour Sa puissance.

P.-S.

Traduit et adapté de l’arabe, du livre de Sheikh Muhammad Mitwallî Ash-Sha`râwî, Mu`jizat Al-Qur’ân, éditions Akhbâr Al-Yawm, 1993, disponible en ligne sur le site Mohdy.com.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.