Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî > Chagrins d’un prédicateur > Une agression humaine ou un châtiment divin ? > L’histoire se répète-t-elle ?
Chagrins d’un prédicateur
Section : Une agression humaine ou un châtiment divin ?

L’histoire se répète-t-elle ?

dimanche 12 mars 2006

Pourquoi relatons-nous aujourd’hui ces épouvantables souvenirs ? Parce que l’histoire se répète, et l’offensive contre les territoires musulmans se renouvelle à notre époque. Ce qui nous est demandé, à court ou à long terme, c’est d’abjurer notre religion et d’abandonner nos terres...

La situation actuelle des Musulmans est une reproduction très fidèle de leur situation avant la première croisade. Les dissensions qui existent entre les différents gouvernements, l’éloignement vis-à-vis des préceptes de la religion, la mise à l’écart du Coran et l’oubli de Muhammad, de sa vie et de sa tradition, sont exactement les mêmes aujourd’hui et hier...

La question que je me pose et que je pose à autrui est la suivante : Quelle était la position des juristes concernant les dirigeants qui apportèrent ces défaites et qui furent la cause de la décimation de leurs peuples ?

Je n’entends pas faire le procés de gens aujourd’hui passés à trépas, et qui sont partis vers un autre monde où ils seront rétribués !

J’entends seulement la chose suivante : Comment les Musulmans furent-ils éprouvés par de tels dirigeants ? Comment ces derniers avaient-ils pu accéder aux fonctions qui furent les leurs ? Les juristes avaient-ils discuté les moyens grâce auxquels ces gouverneurs accédèrent au pouvoir ? Existait-il des instances de consultation ou de contrôle ?

Et si l’État ne disposait pas de telles instances, proposa-t-on de les créer et de garantir leur pérennité ?

Il y eut des dirigeants qui, par leur collaboration avec les Croisés, furent des apostats de l’Islam. Leur apostasie fut-elle publiquement dénoncée ? Comment une haute trahison put-elle passer avec autant de facilité ?

Il y eut également des dirigeants qui affaiblirent le front intérieur par leurs injustices et leurs forfaitures. Comment put-on les laisser préparer les territoires qu’ils contrôlaient à sombrer entre les mains de leurs ennemis ?

Les Musulmans qui furent décrits par le Prophète comme formant un seul et même corps, furent frappés d’une terrible paralysie, si bien que chaque membre était arraché et déchiré sans que le reste du corps ne sache ni ne ressente rien. Comment cela put-il avoir lieu ? Qui était le responsable ?

Quel genre de préoccupations peut bien travailler nos juristes et nos penseurs lorsque la religion vit au gré des tempêtes qui se déchaînent contre elle ? Quels sont ces sujets si importants qui monopolisent toute leur attention, et dont ils discutaillent à n’en plus finir ?

Si les Musulmans sont porteurs d’un message universel, ont-ils étudié le monde qui les entoure ? Ont-ils pris connaissance des religions et des doctrines qui le dominent ?

Ont-ils identifié l’ennemi et l’ami ?

Et quand on leur dit dans leur Livre, au sujet de ceux qui veulent leur nuire : « Et ils ne cesseront de vous combattre jusqu’à vous détourner de votre religion, s’ils le peuvent » [1], scrutent-ils les endroits d’où peut surgir le danger et prennent-ils les précautions nécessaires à leur salut ? Comment furent-ils pris de court par l’offensive croisée ?

Et après en avoir été pris de cours, comment négligèrent-ils de la repousser ?

Quels étaient les plaisirs et les apparats qui les détournèrent de leur religion ? Les sources de ce faste ont-elles tari ou bien existent-elles encore, faisant de l’exercice du pouvoir un butin à acquérir et non une corvée à accomplir, et faisant des hautes fonctions de l’État un moyen d’obtenir des gains illicites et non un moyen de servir l’intérêt public ?

P.-S.

Traduit de l’arabe du livre de Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî, Humûm Dâ`iyah, éditions Nahdat Misr, troisième édition, décembre 1998.

Notes

[1Sourate 2, Al-Baqarah, La Vache, verset 217.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.