Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî > Chagrins d’un prédicateur > Une agression humaine ou un châtiment divin ? > Jalons méthodologiques pour l’éveil islamique
Chagrins d’un prédicateur
Section : Une agression humaine ou un châtiment divin ?

Jalons méthodologiques pour l’éveil islamique

mercredi 29 mars 2006

Le monde musulman ne vendra pas sa religion, au péril de son existence. Sa position ne saura être ébranlée par une bande marginale de traîtres et de lâches, qui ont perdu leur religion et leur honneur, préférant vivre n’importe comment et à n’importe quel prix !

Pour nous élever dignement face aux ennemis de Dieu, nos ennemis, il nous faut doter notre front des éléments suivants :

Primo, notre allégeance doit revenir à l’Islam et cette affiliation doit être publiquement déclarée. Dans une guerre qui nous est déclarée au nom de la religion, nous ne pouvons nous permettre de l’éteindre en nous défaussant de notre religion. Pourquoi déciderait-on de l’écarter de la bataille, et pour le compte de qui ? Le rejet de l’Islam en cette heure cruciale signifie le suicide et mènerait tout droit à notre destruction. Ce serait le comble du bonheur pour le colonialisme.

Secundo, l’allégeance formelle à l’Islam est une tromperie. Il est impossible de se lier spirituellement et idéologiquement au marxisme ou au croisisme tout en se réclamant de l’Islam. Il nous faut réinsuffler la vie dans nos croyances, dans nos cultes et dans nos lois. Le Musulman qui a honte de faire la prière, alors que le Juif accomplit publiquement ses prières dans les plus grandes capitales du monde, ne peut être considéré comme un Musulman. Nous ne saurons gagner la moindre parcelle d’Attention divine si nous badinons avec notre religion.

Tertio, il faut chasser du champ religieux les savants qui encensent les politiciens déviants et trouvent des justifications à leur débauche et à leur lâcheté, ainsi que les savants qui occupent les gens par des questions théoriques dépassées, ou par des divergences secondaires qui ne doivent pas fissurer notre union ni déchirer notre fraternité, et enfin les savants qui causent du tort à l’Islam par leur mauvaise compréhension de la religion, qui représentent celle-ci aux plans politique et économique comme le suppôt du totalitarisme, des abus et de la perte des peuples !

En orient comme en occident, les Musulmans sont prêts à un éveil global qui protègera leur existence et celle de leur Islam.

Ils détestent plus que tout au monde que leur situation contemporaine soit une copie conforme de la situation médiévale des Musulmans avant l’invasion croisée !

Je demande aux pieux Serviteurs de Dieu de prêter l’oreille à l’avertisseur dénudé [1], avant que le déluge ne s’abatte sur nous. Le destin se venge en effet des faibles négligents, tout comme il se venge des criminels agresseurs.

Soyons encore plus clairs concernant ce que font actuellement les Juifs et ce que l’on voudrait que nous fassions nous-mêmes. Il y a une énorme différence entre les deux postures. J’ai médité les événements spectaculaires qui ont eu lieu ces derniers temps. J’ai constaté que l’individu qui a mis le feu à la Mosquée Al-Aqsâ il y a quelques années était un Juif australien [2] tandis que celui qui a tiré sur les fidèles, tuant et blessant des dizaines de personnes, puis qui a dirigé ses coups de feu contre le Dôme du Rocher, au risque de le faire s’effondrer, était un Juif américain [3] !

La fraternité religieuse a ainsi réuni les Australiens et les Américains autour du soutien à Israël. Cette fraternité a également réuni l’Europe de l’Est et l’Europe de l’Ouest, les Juifs arabes et ceux d’Afrique et d’Asie. Tous ces gens ont été considérés, à titre égal, comme les fils des prophètes et la descendance bénie de Jacob !

Le monde civilisé ne trouve rien à redire à ce type de liens fraternels. En revanche, ce qui est véritablement condamnable, c’est la seule fraternité religieuse entre les Musulmans, c’est la transformation de cette fraternité en barrière protégeant les Arabes de Palestine contre leurs envahisseurs !

C’est pour cette raison que la question palestinienne serait une question ethnique et non religieuse, comme nous la présentent les dupeurs dupés ! La présence juive en Palestine occupée ne devrait ainsi pas susciter outre mesure les préoccupations arabes. Pourquoi les Arabes ne vivraient-ils pas cette présence comme un réalité naturelle et intangible ?

Nous demandons pour notre part : La présence arabe aux côtés des Juifs a-t-elle la moindre légitimité dans leur Thora et leur Talmud ? Israël s’étend de l’Euphrate jusqu’au Nil et de Damas jusqu’à Médine ! L’atteinte de ces objectifs se fait pas à pas, chez des gens qui savent exploiter judicieusement le temps, et qui savent quand ils doivent marquer une halte et quand ils doivent frapper !

Il est clair que le but est de maintenir en état de léthargie notre nation meurtrie de l’intérieur et de l’extérieur, avant de l’achever définitivement.

L’inquiétante tragédie est que l’offensive juive, déjà précédée par l’offensive croisée, a eu lieu en des jours sombres de notre longue histoire... La connaissance de la religion est au plus bas, et la pratique correcte l’est encore plus. Le colonialisme culturel a réussi à créer une génération à la foi et à l’entendement religieux ébranlés, une génération peu confiante en elle-même et en sa nation, se faisant humilier dans sa religion et dans sa vie, tout en étant inconsciente de son passé et de l’avenir qui l’attend.

Nous avons besoin d’un éveil global dans tous les domaines, afin que nous soyons capables de défendre notre existence et notre message, dans un monde où seuls sont audibles les hurlements des plus forts.

P.-S.

Traduit de l’arabe du livre de Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî, Humûm Dâ`iyah, édition Nahdat Misr, troisième édition, décembre 1998.

Notes

[1L’avertisseur dénudé (an-nadhîr al-`uryân) est une expression idiomatique arabe servant à désigner une personne délivrant un message de danger imminent. Elle provient d’une pratique qui était en vigueur dans l’Arabie pré-islamique, notamment à La Mecque, où, lorsqu’une attaque contre des intérêts mecquois étaient imminents, la personne qui donnait l’alerte se dénudait entièrement, en tournant autour de la Ka`bah, afin d’attirer l’attention des gens. NdT.

[2Il s’agit ici d’une allusion à l’incendie de la Mosquée Al-Aqsâ, le 21 août 1969, par un fanatique sioniste. NdT.

[3Il s’agit ici d’un allusion au massacre de l’Esplanade des Mosquées commis le 8 octobre 1990 par les forces sionistes. NdT.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2017. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.