Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî > Chagrins d’un prédicateur > Notre avenir est conditionné par notre loyauté envers notre religion > Des offensives et des guerres menées contre l’Islam
Chagrins d’un prédicateur
Section : Notre avenir est conditionné par notre loyauté envers notre religion

Des offensives et des guerres menées contre l’Islam

jeudi 2 avril 2009

Des offensives régulières étaient menées contre le Coran et la Sunnah, contre l’Unicité de Dieu et la personnalité de Muhammad, contre la prière et le jeûne, contre les branches de la foi, de la plus modeste à la plus élevée, contre l’histoire musulmane en longueur et en largeur, contre la langue arabe en vers et en prose, et contre tout ce qui a trait à l’Islam, de près ou de loin.

Celui qui s’obstina malgré tout à ne pas vouloir disparaître en dépit des complots, dut subir un autre type de traitement dans lequel ses droits étaient bafoués, son sang dévalorisé et son droit à une vie digne, pour lui-même et pour ses enfants, retiré.

Tous les moyens de répression et de destruction valaient d’être utilisés pour se débarrasser de cette religion et de ceux qui s’y cramponnaient. La nation orpheline et affaiblie dut dès lors affronter une guerre d’extermination, une guerre de complot, une guerre de trahison. S’associérent pour la frapper les communistes, les idolâtres, les croisés et les juifs, ainsi que des spectateurs que la tentation poussa à dépouiller un patrimoine qui n’avait plus de gardien.

Le champ de bataille était tellement immense qu’il était impossible de compter les pertes humaines, matérielles et morales. La guerre pour l’anéantissement de l’Islam bat en effet son plein de l’Extrême-Orient à l’Extrême-Occident. Ceux qui poussent leur dernier soupir dans le secret sont encore plus nombreux que ceux le poussent au vu et au su de tous. Ceux qui sont assassinés en exil ou dans les prisons sont encore plus nombreux que ceux qui sont assassinés chez eux ou dans la rue. La guerre ne se calme que pour reprendre de plus belle. Cela fait plus d’un siècle que cette calamité se poursuit de manière ininterrompue. Et malgré cela, les musulmans continuent de s’opposer à l’oubli de leur Seigneur et de leur Prophète. Au milieu des décombres et des souffrances, des populations entières continuent à déclarer haut et fort leur loyauté à l’Islam, à son Livre, à sa Sunnah, à sa langue et à ses valeurs.

Les défenseurs de l’Islam ne faiblissent pas, mais les assaillants sont décidés à commettre le crime ultime, poursuivant leur agression à l’instar d’un quelconque fauve que n’arrêtent que l’impuissance ou la mort. Ils recoururent ainsi à une dernière ruse pour miner l’Islam et sa nation, mettant à profit leurs agents pour exécuter le plan, et se facilitant ainsi probablement la tâche en vue de la fin espérée.

P.-S.

Traduit de l’arabe du livre de Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî, Humûm Dâ`iyah, éditions Nahdat Misr, troisième édition, décembre 1998.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.