Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî > Chagrins d’un prédicateur > Ils sont les enfants d’Israël... Les enfants de qui sommes nous (...) > Et le Soleil de l’islam se leva sur Jérusalem
Chagrins d’un prédicateur
Section : Ils sont les enfants d’Israël... Les enfants de qui sommes nous ?

Et le Soleil de l’islam se leva sur Jérusalem

samedi 9 août 2003

Lorsque les musulmans entrèrent à Jérusalem dans les tous premiers temps de l’islam, la capitale antique était aux mains des Byzantins. À cette époque, son accès était interdit aux juifs. Le Commandeur des Croyants `Umar vint du fond du désert, la lumière de la dernière révélation illuminant son front et les signes du Monothéisme véridique avançant avec ses pas.

L’histoire relate :

Une modestie stupéfiante enveloppait son cortège simplet. Le tombeur des deux grandes puissances mondiales marchait les yeux baissés en toute humilité devant Dieu, sur une monture fatiguée, entouré d’une humble escorte. Il dit d’une voix redoutable : "Nous les Arabes étions des vauriens jusqu’au jour où Dieu nous a honorés par l’islam. Sitôt que nous chercherons la gloire en dehors de Lui, Dieu nous humiliera."

Il ne s’écria guère : "Malheur aux vaincus !"

Au contraire, il assura aux Chrétiens la sécurité de leurs églises et décréta la liberté de culte. Puis, il jeta les fondements du nouvel État sur la piété, la justice et la bonté. L’arabité y fut alors honorée par son assujetissement au service de la Parole d’Allâh !

P.-S.

Traduit de l’arabe aux éditions Nahdat Misr.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.