Français | عربي | English

Accueil > Bibliothèque islamique > Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî > Défense du dogme et de la loi de l’Islam contre les atteintes des (...) > Développement de la loi > Abû Hanîfah était-il antiféministe ?
Défense du dogme et de la loi de l’Islam contre les atteintes des orientalistes
Section : Développement de la loi

Abû Hanîfah était-il antiféministe ?

samedi 31 mai 2003

Dans le cadre du développement de la loi, notre homme lance à l’emporte-pièce des jugements étranges. Citons-en ici quelques exemples afin de montrer la portée de la compréhension qu’il a de la Législation et de ses hommes.

Ainsi qualifie-t-il Abû Hanîfah d’être antiféministe !

A vrai dire, nos Imâms sont bien trop imposants pour qu’on puisse les décrire comme des féministes ou des antiféministes. Une telle idée ne s’est même pas posée à leur esprit, ni dans le sens positif ni dans le sens négatif.

Mais Abû Hanîfah en particulier, s’il sied de le qualifier de cette manière, ce ne sera sûrement pas d’antiféministe.

L’homme est en effet quasiment le seul, par sa jurisprudence, à permettre à la femme de prendre en charge personnellement son contrat de mariage et de valider sa volonté, du moment qu’elle est apte à gérer ses affaires.

C’est lui qui a accordé à la femme le droit d’occuper le poste de juge au niveau des affaires où son témoignage est recevable.

Il a en outre permis que procuration soit faite à la femme pour qu’elle intervienne devant la loi au nom d’autrui (c’est ce qui correspond aujourd’hui au métier d’avocat).

Il ne lui a pas imposé de servir son époux. Au contraire, il a imposé à l’époux de louer à sa femme une domestique qui la sert.

Il n’a pas été d’avis que les ablutions soient nécessaires après avoir touché une femme, contrairement à ce qu’ont dit à l’unanimité les Shaféites et à ce qu’ont parfois dit les Malékites...

Nous ne nous étendrons pas à lister des exemples tirés de l’École de Abû Hanîfah. Nous avons mentionné ce qui précède dans le seul but de faire connaître au lecteur la stupidité des points de vue de ces orientalistes, points de vue qu’ils font ensuite passer auprès des gens comme étant une science ! !

P.-S.

Traduit de l’arabe aux éditions Nahdat Misr, cinquième édition, 1988.

Répondre à cet article



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP |
© islamophile.org 1998 - 2019. Tous droits réservés.

Toute reproduction interdite (y compris sur internet), sauf avec notre accord explicite. Usage personnel autorisé.
Les opinions exprimées sur le site islamophile.org sont celles de leurs auteurs. Exprimées dans diverses langues étrangères, ces opinions sont mises à la portée des lecteurs francophones par nos soins, à des fins d'information, de connaissance et de respect mutuels entre les différentes cultures et religions du monde.